Peut-on vraiment atteindre l'orgasme en faisant du sport ?

Chargement en cours
Avoir un orgasme en faisant du sport, c'est possible.
Avoir un orgasme en faisant du sport, c'est possible.
1/2
© Adobe Stock, Liubov Levytska

Trouver la motivation pour faire du sport, ce n'est pas toujours facile. Pourtant, avoir une activité sportive régulière permet de se sentir mieux dans sa peau, mieux dans sa tête. Et selon certaines personnes, cela permettrait même d'avoir des orgasmes pendant la séance. Mythe ou réalité ? Éléments de réponse...

Tout le monde connaît les bienfaits du sport : libération d'endorphines, sommeil plus reposant, meilleure forme physique... Et bien sûr, il est possible de prendre du plaisir à se dépenser, à se donner à fond. Mais cela peut-il aller jusqu'à avoir un orgasme en faisant du sport ? Cela paraît presque trop beau pour être vrai, et pourtant, nombreuses sont les personnes - et principalement les femmes - à assurer avoir réussi à atteindre la jouissance durant leur entraînement. À tel point que l'Université de l'Indiana, aux États-Unis, a décidé de se pencher sur la question.

Le "coregasm", un orgasme sportif

Le plaisir ressenti par certaines personnes lors d'une activité sportive peut en effet se rapprocher du plaisir sexuel, à quelques détails près. Et pour mieux le comprendre, il faut se pencher sur le nom du phénomène. Ici, en effet, on ne parle pas d'orgasme mais de "coregasm", la contraction de "core" qui correspond en anglais aux muscles de la ceinture abdominale, et d'orgasme (qui ne prend pas de e à la fin dans sa version anglophone.

Le principe est donc le suivant : il suffirait, en théorie, de faire travailler ses abdos. C'est en tout cas ce qu'affirme Debby Herbenick, co-directrice du Centre pour la promotion de la santé sexuelle à l'Université de l'Indiana qui a écrit un livre sur le sujet. Selon la spécialiste, il suffit d'enchaîner les exercices qui font travailler les abdominaux. Cela fonctionne avec les exercices classiques, mais aussi avec d'autres sports tels que le yoga, le jogging, l'haltérophilie ou encore la randonnée.

Toutefois, il est important de le noter : il est impossible d'avoir la certitude qu'un entraînement, même le plus intense, vous permettra d'arriver à l'orgasme. Le phénomène reste en effet très aléatoire.

Une étude sur le phénomène

Debby Herbenick fait partie des chercheurs et chercheuses qui ont mené l'enquête sur le coregasm en 2012 pour l'Université de l'Indiana. Et selon ses recherches menées sur 370 femmes volontaires, 246 ont affirmé avoir déjà ressenti du plaisir en faisant du sport, et 124 ont confirmé avoir déjà eu un coregasm lors d'une séance de sport particulièrement intensive. "Ces données sont intéressantes car elles suggèrent que l'orgasme n'est pas nécessairement un événement sexuel et ils peuvent nous en apprendre plus sur les processus corporels qui sous-tendent l'orgasme chez les femmes."

L'étude vient confirmer que le sexe n'est pas le seul moyen de prendre beaucoup, beaucoup de plaisir. Après tout, d'autres études ont bien prouvé qu'il était possible d'avoir des orgasmes culinaires ou encore de jouir uniquement grâce à la musique. Le plaisir du corps humain reste donc bien mystérieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.