Parler pendant l'amour est-il la clé de l'épanouissement sexuel ?

Chargement en cours
Parler pendant l'amour est important pour prendre du plaisir.
Parler pendant l'amour est important pour prendre du plaisir.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Parler de sexe est toujours un peu tabou, y compris au sein d'un couple. Et parler pendant le sexe, c'est d'autant plus compliqué. Pourtant, exprimer ses envies et ses goûts est essentiel pour prendre du plaisir sous la couette. Explications.

Il y a consensus lorsqu'il s'agit de bien-être conjugal : pour durer, un couple doit savoir communiquer. Parler des questions familiales, discuter des projets immobiliers ou s'interroger sur des perspectives professionnelles est plutôt naturel. Communiquer sur ses envies l'est un peu moins, particulièrement pendant l'acte.

Attention, il ne s'agit pas spécialement de mots coquins. Si le "dirty talk", comme aiment l'appeler les anglophones, fait aussi partie de la communication dans le couple, les mots crus ne sont pas obligatoires pendant l'acte. Entre gémissements, guidage de votre partenaire et phrases excitantes, parler pendant le sexe a de nombreux bénéfices sur l'épanouissement sexuel. Mais tout d'abord, voici quelques conseils pour délier les langues sous la couette.

Parler pendant l'amour, pourquoi ça fait du bien ?

Selon une étude de l'université de Cleveland sur la communication non-verbale et verbale du plaisir pendant les rapports sexuels et de la satisfaction sexuelle, les personnes qui expriment leurs préférences et leurs dégoûts à leurs partenaires pendant l'acte sont plus satisfaites sexuellement. Pourquoi ? Parce qu'elles permettent à leur partenaire d'ajuster leur attitude, leur rythme, leurs mouvements, pour faciliter la montée du plaisir. C'est aussi un excellent moyen de développer sa complicité avec l'autre, un facteur essentiel pour prendre son pied à tous les coups.

En clair, parler de sexe pendant le sexe permet des moments intimes plus gratifiants. Toutefois, il est important de rappeler que la manière de s'exprimer, les mots choisis, leur intensité ou le moment peuvent aussi bien faire monter l'excitation que la faire disparaître. Il est important de s'adapter à ses besoins et ses envies. Ce qui plaît à l'un peut déplaire à l'autre et inversement. Il faut trouver le juste équilibre.

Si la compatibilité sexuelle peut être immédiate, pour certains, elle prend du temps à s'installer. C'est pour cela que l'apprentissage mutuel des partenaires, qui passe majoritairement par la communication, est essentiel à l'atteinte d'un épanouissement sexuel.

Comment communiquer pendant l'amour ?

Pas besoin de faire de grandes déclarations pour parler de sexe pendant le coït. Il suffit d'abord de se mettre à l'aise, et de commencer en douceur. Le ton, l'intonation et le rythme de la voix peuvent être modulés et donc permettre une expression parfois plus douce et suggestive que le langage verbal, avec des chuchotements ou des soupirs par exemple.

Trouvez la formule qui vous convient. Le classique "oh oui !", l'audacieux "plus fort !" ou encore le romantique "je t'aime" : le choix est large. Le langage peut aussi être un outil pour découvrir la domination ou explorer l'imagination, en donnant des ordres ou en chuchotant vos fantasmes les plus fous à l'oreille de votre partenaire. Enfin, n'oubliez pas que le premier avantage des discussions pendant le sexe est de s'assurer du consentement de votre partenaire. Ou de lui formuler le vôtre.

Bon à savoir : communiquer ne signifie pas forcément utiliser des mots ! Même si vous ne parlez pas à proprement parler pendant le sexe, il est certain que vous communiquez. Et c'est tout simplement votre corps qui communique avec votre partenaire. C'est le langage non-verbal. Le corps communique avec des mouvements plus ou moins intenses, baisers, souffle court, caresses... Ces signaux sont des indicateurs sûrs, parce qu'il est plus difficile de mentir avec le langage corporel qu'avec le langage verbal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.