Panne sexuelle : les solutions pour y faire face

Chargement en cours
Au cours de ces douze derniers mois, plus d'un homme sur deux a été confronté à une panne sexuelle.
Au cours de ces douze derniers mois, plus d'un homme sur deux a été confronté à une panne sexuelle.
1/2
© Adobe Stock, Syda Productions

Émilie Nougué

D'après un sondage Ifop dévoilé en octobre 2018, 54% des hommes ont connu, au cours des douze derniers mois, un trouble de l'érection. Problème fréquent mais néanmoins trop souvent tabou, la panne sexuelle n'est dans la plupart des cas pas une fatalité. Découvrez les solutions pour en venir à bout.

Quelles sont les causes de la panne sexuelle ?

Les troubles érectiles peuvent être causés par de multiples facteurs : le stress, les problèmes de couple, la fatigue, la dépression, l'abstinence prolongée, les problèmes artériels ou neurologiques, la prise de certains médicaments... Pour pouvoir mettre un terme à ce problème, il faut d'abord en trouver la cause. Si votre compagnon a encore des érections nocturnes et matinales, celle-ci est certainement d'ordre psychologique. Si le problème persiste depuis plusieurs mois et se répète à chaque relation sexuelle, il ne faut pas hésiter à se tourner vers son médecin traitant. Après un questionnaire ou un bilan sanguin, il sera à même de réaliser un diagnostic. Il pourra ensuite soit prescrire un traitement à son patient, comme du Viagra, soit le diriger vers un psychologue ou un sexologue, ou encore opter en parallèle pour les deux solutions.

Lutter contre le stress

La plupart du temps, la panne sexuelle est d'ordre psychologique. Après la première panne, l'homme a peur que ce problème se répète et il revient effectivement par le simple fait de cette crainte. Une sorte de cercle vicieux dont il faut sortir en déstressant et en reprenant confiance. Faire du sport pour se défouler, pratiquer la méditation ou s'accorder du temps pour soi peuvent être de bonnes solutions pour oublier à la fois ses problèmes du quotidien et ses troubles érectiles. Au sein du couple, il est important de ne pas se mettre la pression, de mettre l'accent sur le jeu (caresses, préliminaires...) et la sensualité, afin de retrouver de la spontanéité.

De bonnes habitudes à prendre

Les pannes sexuelles résultent aussi souvent de mauvaises habitudes de vie. Le tabac, par exemple, a des effets négatifs au niveau vasculaire. Or, une bonne circulation sanguine est essentielle pour avoir une érection. L'alcool, quant à lui, peut être stimulant à petites doses mais a l'effet contraire lorsqu'il est consommé en grande quantité. Enfin, il est important de manger équilibré et de pratiquer chaque jour une activité physique. Une étude effectuée en 2006 par des chercheurs de l'université d'Harvard, aux États-Unis, a en effet montré que les hommes souffrant d'obésité et faisant peu de sport avaient 2,5 fois plus de risques de faire face à des pannes sexuelles que ceux qui ne sont pas en surpoids et qui pratiquent au moins 30 minutes d'activité physique par jour.

Enfin, l'enquête menée par l'Ifop indique que 66% des usagers d'antidépresseurs ont déjà eu une absence totale d'érection au cours des 12 derniers mois. Par ailleurs, certains ont rencontré une baisse ou une absence de désir sexuel sur la même période. S'il n'est pas recommandé d'arrêter les antidépresseurs sans avis médical, mieux vaut là encore se tourner vers son médecin traitant pour trouver des solutions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.