Micro-cheating : qu'est-ce que cette nouvelle façon de tromper son partenaire ?

Chargement en cours
Cacher le fait d'être en couple est considéré comme du micro-cheating.
Cacher le fait d'être en couple est considéré comme du micro-cheating.
1/2
© Adobe Stock, Tiko

En matière de fidélité, chaque couple a ses limites. Embrasser quelqu'un d'autre, coucher avec une autre personne, entretenir une relation amoureuse parallèle ou virtuelle... Pour une majorité des couples, ces actes représentent une tromperie. Mais quid des petits gestes du quotidien ?

A l'ère des réseaux sociaux, il est courant d'avoir des conversations avec des inconnus qui sont de l'ordre du flirt. Les applications de rencontre ont aussi un rôle à jouer : certaines personnes cherchent à se rassurer sur leur pouvoir de séduction. C'est une forme d'infidélité émotionnelle qui se forme alors. Cette pratique de plus en plus commune porte le nom de micro-cheating, et revient à de petits actes a priori anodins, mais qui peuvent créer de nombreuses insécurités chez son ou sa partenaire. En quoi cela consiste-t-il ?

Qu'est-ce que le micro-cheating ?

Le micro-cheating, littéralement micro-tromperie, est largement favorisé par l'avènement des réseaux sociaux. Il est facile, derrière son écran, de s'adonner à des petits gestes qui peuvent mettre mal à l'aise la personne qui partage votre vie. Rien de physique n'est engagé dans cette pratique qui joue avec les limites de la fidélité. Cependant, c'est sur le plan émotionnel que tout se joue.

Flirter avec un collègue, partager de longues conversations avec une personne attirante sur les réseaux sociaux ou encore garder son profil sur les applications de rencontre "juste pour voir"... Les signes sont nombreux, et difficiles à identifier comme des tromperies au premier abord. C'est souvent l'accumulation de ces actes qui devient problématique. Ainsi, se déclarer célibataire en soirée, consulter régulièrement le profil d'un ex ou encore se pomponner dans le but de jouer un jeu de séduction, ou bien changer le nom d'un contact par un prénom du sexe opposé peut heurter la sensibilité de votre compagnon ou compagne.

Comment gérer une situation de micro-cheating ?

Si certains considèrent que toutes ces pratiques ne sont clairement pas une tromperie, c'est surtout le fait que cela soit fait en cachette qui pose problème. Même si un couple ne se dit pas tout, dans le domaine de la séduction, il est malgré tout important de communiquer. Trouver quelqu'un attirant ou parler avec d'autres personnes est tout à fait normal, mais le cacher l'est un peu moins. Votre partenaire pourrait se demander les proportions que prennent ces actes s'il les découvre.

Pour gérer cette situation, il faut comprendre l'origine du micro-cheating. S'agit-il d'un besoin de séduire lié à un manque de confiance en soi ? Ou d'un ennui et d'un manque de stimulation au sein du couple ? Dans tous les cas, il est bon d'exprimer son ressenti à sa moitié. Cela permettra une meilleure compréhension de la situation, sinon, la relation risque de s'envenimer jusqu'au point de non-retour.

Alors si une envie irrépressible de séduire ou d'entretenir de longues conversations trop intimes se fait ressentir, il est temps de faire le bilan sur les raisons et sur la situation de votre couple. Dans tous les cas, que vous soyez trompeur ou trompé, il faut en parler afin de mettre au clair les intentions et les sentiments de chacun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.