Libertinage : qu'est-ce que le mélangisme ?

Chargement en cours
Selon un sondage, 5% des Français auraient déjà testé le libertinage.
Selon un sondage, 5% des Français auraient déjà testé le libertinage.
1/2
© Adobe Stock, luckybusiness

Moins populaire que l'échangisme, le mélangisme est une pratique qui séduit de plus en plus. À quoi consiste-t-elle et comment se différencie-t-elle de l'échangisme ? Zoom sur cette forme de libertinage.

Libertinage, échangisme, mélangisme : késako ?

Selon le sondage le plus récent mené par l'Ifop pour le site Netechangisme.com en 2014, 5% des Français auraient déjà testé le libertinage. Si ce terme, qui désigne toutes les expériences sexuelles qui ont lieue en dehors de la monogamie, est devenu courant, saviez-vous qu'il englobe pas moins de 8 pratiques différentes ? Parmi elles, l'échangisme et sa petite soeur le mélangisme, moins connue du grand public. Bien que ces deux formes de libertinage se ressemblent, elles diffèrent tout de même sur un point important. La première repose sur l'échange de partenaires sexuels entre plusieurs couples. Ces échanges peuvent impliquer la pénétration. La deuxième, plus soft, consiste à un échange de partenaires sexuels tout comme l'échangisme, à une différence près : les pénétrations vaginales et anales sont exclues ! La relation intime se limite donc aux regards, aux caresses, aux baisers et autres échanges génito-buccaux tels que la fellation ou le cunnilingus.

Le mélangisme en pratique

Dans la pratique du mélangisme, la pénétration n'étant pas de la partie, les préliminaires et la sensualité sont donc au coeur des échanges. Toutefois, certains mélangistes excluent également le sexe oral, assimilant l'anulingus ou la fellation à une forme de pénétration. La masturbation mutuelle fait aussi débat. Et pour cause, si elle se pratique au sein de certains groupes, elle n'est pas autorisée dans d'autres. C'est pourquoi, le mélangisme repose sur la communication. Au préalable, chaque couple discute longuement de leurs désirs et attentes afin de fixer des limites et s'adonner à une véritable partie de plaisir. À noter aussi que les célibataires sont acceptés, le mélangisme s'adressant aux personnes souhaitant partir à la découverte de nouveaux plaisirs charnels.

Quels sont les bienfaits de cette pratique libertine ?

Tout comme l'échangisme, le mélangisme est une forme de libertinage qui permet de casser la routine sexuelle, de raviver la flamme et de renforcer les couples. Cependant, certains font délibérément le choix de ne se consacrer qu'au mélangisme, la pénétration étant proscrite ! De ce fait, cette dernière est désacralisée. Ainsi, la pratique devient plus sensuelle que sexuelle et plus saine pour le corps et l'esprit, reposant sur le plaisir et non sur la performance. L'objectif ? Partager des moments forts ! De plus, les mélangistes ne prennent aucun risque lié aux MST.

Où se pratique le mélangisme ?

Si le mélangisme tend à se démocratiser, il est cependant plus difficile de le pratiquer que l'échangisme. La raison ? Les clubs mélangistes sont encore peu nombreux. Mais bonne nouvelle : des sites Internet permettent de créer des rencontres entre couples adeptes et ainsi pratiquer le mélangisme dans la sphère privée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.