Les huiles aphrodisiaques pour pimenter sa sexualité : bonne ou mauvaise idée ?

Chargement en cours
Et si vous osiez les huiles de massage aphrodisiaques ?
Et si vous osiez les huiles de massage aphrodisiaques ?
1/2
© Adobe Stock, LIGHTFIELD STUDIOS

De manière à booster leur libido et leur désir, de nombreuses personnes décident de faire appel à des aphrodisiaques naturels, qui font grimper la température. Et parmi les plus populaires, on retrouve les huiles essentielles* érotiques, souvent utilisées pour des massages sensuels. Mais attention, ces dernières sont à manipuler avec précaution.

Quelles sont les huiles essentielles les plus aphrodisiaques ?

Si aucune étude scientifique n'a jamais prouvé le caractère aphrodisiaque des plantes et leurs effets sur la libido, de nombreuses huiles essentielles* ont la réputation de booster le désir. L'ylang-ylang et le patchouli ont des vertus relaxantes, le clou de girofle et la cannelle possèdent des effets chauffants. Quant au gingembre, il est tonifiant et stimule le système nerveux.

Comment utiliser les huiles essentielles* pour un massage sensuel ?

La première chose à rappeler concernant les huiles essentielles*, c'est qu'elles ne s'appliquent jamais pures, à même la peau. Elles doivent être diluées dans des huiles végétales neutres, comme l'huile d'amande douce par exemple, sous peine de risquer des brûlures ou des irritations, voire même des réactions allergiques qui peuvent être assez violentes. Une fois que vous avez déterminé l'huile que vous comptiez utiliser pour faire grimper la température, mélangez-en quelques gouttes - pas plus ! - à de l'huile neutre dans un flacon pour réaliser le massage. Et surtout, n'oubliez pas d'effectuer un test cutané dans le creux de votre bras, 48h avant leur utilisation pour vérifier que le mélange est toléré par la peau. Des huiles essentielles* comme la cannelle et le clou de girofle, par exemple, sont en effet dermocaustiques et peuvent gravement brûler la peau.

Attention, les huiles de massage ne sont pas des lubrifiants !

Le côté glissant de l'huile peut donner des envies de caresses plus poussées, plus intimes. Mais c'est une très mauvaise idée. Même diluée, les huiles essentielles* ne doivent en aucun cas rentrer en contact avec les muqueuses, et ce que ce soit au niveau du vagin, de l'anus ou du gland du pénis, sous peine de générer des irritations qui peuvent provoquer de gros désagréments. Par ailleurs, si l'huile végétale (sans huiles essentielles*, donc), peut être utilisée comme lubrifiant dans certaines situations, elle n'est absolument pas compatible avec les préservatifs, qui vont devenir poreux et perdre leur efficacité.

Créer une ambiance olfactive avec des huiles essentielles, une bonne idée ?

Pour éviter d'appliquer les huiles essentielles* sur votre épiderme, vous pouvez également choisir d'en déposer quelques gouttes sur vos draps ou dans un diffuseur pour distiller une douce odeur dans la pièce, propice à l'intimité et à la sensualité. Mais encore une fois, il existe des précautions à prendre. N'utilisez pas trop d'huiles pour ne pas saturer l'atmosphère, cela pourrait notamment générer des problèmes respiratoires. Et surtout, attention si vous avez des animaux domestiques : ces derniers risquent de très mal supporter ces odeurs...

*Attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de trois ans. Demandez toujours un avis médical.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.