Les hommes sont-ils plus accros au sexe que les femmes ?

Chargement en cours
Selon une étude, l'acte sexuel est une expérience émotionnelle plus intense pour les hommes que pour les femmes.
Selon une étude, l'acte sexuel est une expérience émotionnelle plus intense pour les hommes que pour les femmes.
1/2
© Adobe Stock, georgerudy
A lire aussi

Les hommes sont souvent perçus comme étant plus accros au sexe que les femmes. Mais qu'en est-il vraiment ? De nombreuses études se sont penchées sur cette légende qui prête à la gent masculine un appétit sexuel insatiable. Alors, mythe ou réalité ?

Un besoin plus émotionnel que bestial ?

C'est ce que révèle en tout cas une étude publiée dans un article du Wall Street Journal en 2013, où des psychologues américains se sont penchés sur le cas d'un couple marié de longue date; couple dans lequel l'époux, frustré, essuyait les refus à répétition de sa femme lorsqu'il voulait faire l'amour.

Parfois stigmatisés pour leur appétit sexuel animal, les hommes seraient en réalité animés par un puissant besoin émotionnel, qu'ils manifestent à travers le sexe. D'après l'étude menée, il semblerait que l'acte sexuel soit une expérience émotionnelle plus intense pour les hommes que pour les femmes. En effet, contrairement à la gent féminine, qui privilégie l'expression par les mots, les hommes seraient plus enclins à s'exprimer avec des actes.

Le langage de l'intimité

Ainsi, l'abstinence sexuelle devient plus problématique pour les hommes. "Pour certains hommes, le sexe représente la première façon de communiquer et d'exprimer leur intimité. Leur retirer le sexe revient à leur ôter leur principal exutoire émotionnel" explique Justin Lehmiller, psychologue de Harvard spécialiste de la sexualité.

Esther Perel, la thérapeute qui s'est occupée du couple suivi pour l'étude, précise que "lorsqu'un homme se sent déprimé parce qu'on ne le touche pas, il est comme le petit garçon qui est debout dans son berceau et pleure pour être pris. Il éprouve une carence affective."

Le sexe comme ciment émotionnel du couple

Au sein du couple, l'homme n'utilise pas uniquement le sexe comme moyen d'assouvir un besoin physique, mais aussi afin de se connecter émotionnellement à sa/son partenaire. Amy Muise, psychologue et auteure d'une étude parue dans la revue Social Psychological and Personality Science en 2013, explique que : "Les couples qui ont la plus grande force commune sexuelle sont plus concentrés sur les aspects positifs de leur relation. Ils font l'amour pour renforcer leur intimité et se sentir plus proches de leur partenaire, beaucoup plus que pour se faire plaisir."

Alors, vrai ou faux ?

Les facteurs comme l'éducation, la culture, l'histoire personnelle et le patrimoine génétique ont un rôle à jouer sur le fait d'être porté sur les plaisirs de la chair ou non. Il ne règne pas de loi immuable décrétant le rapport au sexe de chacun. Cependant, il existe selon Sylvain Mimoun, andrologue et psychosomaticien, un schéma masculin ou féminin.

Dans son livre, "Sexe et Sentiments" il explique que pour les hommes "c'est l'obsession d'être à la hauteur, capables, réellement virils. Ils sont dans l'évaluation permanente, consciente ou inconsciente, sexuelle ou pas. Et cela tient à cette matérialité capitale, à une évidence naturelle : ils ont un sexe externe, visible, éloquent, un sexe qui résume leurs émotions, bien intégré dans leur schéma corporel et mental. Ça va, ils bandent, ça ne va pas, ils débandent. Ils sont à nu. Les femmes qui ont un sexe caché, intime, mystérieux, sont bien loin de ce type de raisonnement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.