La karezza : la méthode idéale pour décupler le plaisir

Chargement en cours
L'expression "karezza" s'inspire du mot caresse.
L'expression "karezza" s'inspire du mot caresse.
1/2
© Adobe Stock, fizkes
A lire aussi

Il existe une méthode testée et approuvée par des milliers de couples pour prendre plus de plaisir sous la couette. Son nom, le karezza, est peut-être un peu obscur, mais la technique, elle, a fait ses preuves. Le principe est simple : il faut prendre tout son temps.

En matière de sexe, il y a plusieurs écoles. D'un côté, les adeptes du "vite fait, bien fait", qui favorisent les "quickies", et de l'autre ceux qui partent du principe que "plus c'est long, plus c'est bon", qui préfèrent prendre leur temps pour profiter du moment, prendre du plaisir. Ici, l'objectif n'est pas de jouir vite, mais de jouir mieux et, surtout, de jouir à deux. Cela ressemble un peu au tantrisme, mais cette pratique porte un autre nom : le "karezza".

Une méthode qui a presque 100 ans

Si l'art de se faire des câlins pour se rapprocher date probablement de centaines d'années, la méthode karezza, elle, a fait son apparition en 1931, lorsque le docteur J.W. Lloyd a publié le livre Karezza, l'art de l'amour, décrit par l'auteur comme "la voie de l'extase sexuelle, un 'tantrisme" occidental'". 89 ans plus tard, son ouvrage est toujours considéré comme une référence en la matière. J.W. Lloyd s'appuie sur les travaux de l'obstétricienne et gynécologue Alice Stockham pour exposer les bienfaits du contrôle de l'orgasme sur tout l'organisme. Et ce aussi bien en termes de plaisir que de la santé, des liens affectifs et même de ce qu'il appelle la "croissance spirituelle".

Comment ça fonctionne ?

Le mot "karezza" est inspiré de l'italien "carezza", qui signifie "caresse", et cela résume bien l'art et la manière de cette méthode. Le principe ? S'offrir une longue séance de câlins et de caresses en serrant son partenaire contre soi, pour profiter pleinement de son corps et de sa tendresse. L'idée est, en effet, de privilégier le temps passé ensemble plutôt que l'orgasme. Du moins, dans un premier temps.

Cette proximité déclenche une production d'ocytocines surnommées "hormone de l'amour" ou "hormone de l'attachement", qui permet d'améliorer l'intimité, d'augmenter les sentiments et de favoriser une communication saine et une complicité affective entre les amants. Par ailleurs, le fait de prendre son temps permet de faire monter la température tout doucement, afin de décupler le plaisir. Ainsi, quand le plaisir arrive, il est à son paroxysme et vous laisse béat de bonheur, débordant d'amour.

Une méthode qui ne convient pas à tout le monde

Si vous êtes curieux de tenter la méthode karezza, sachez qu'elle ne se pratique pas avec n'importe quel partenaire. Puisqu'elle mise sur l'importance de la confiance et de la complicité. Elle fonctionne donc forcément mieux avec un partenaire de longue date plutôt qu'un partenaire d'un soir. Toutefois, ses enseignements sont bons à prendre pour toutes les personnes qui apprécient la tendresse. Une preuve que le plaisir peut aussi venir grâce à des baisers, des câlins et des caresses, sur des zones qui ne sont pas nécessairement considérées comme sexuelles...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.