Faut-il vivre séparément pour sauver son couple ?

Chargement en cours
Vivre séparément permet à l'épanouissement personnel de ne pas être dilué dans la vie de couple.
Vivre séparément permet à l'épanouissement personnel de ne pas être dilué dans la vie de couple.
1/2
© Adobe Stock, 54289189

Emménager ensemble, une étape obligatoire dans la vie d'un couple ? Si la plupart des amoureux se décident à sauter le pas, d'autres préfèrent vivre séparément et y voient là de nombreux avantages.

Non, tous les couples ne vivent pas ensemble

D'après l'ouvrage "Parcours de famille", publié en mars 2016 par l'Institut national d'études démographiques (Ined), environ un Français sur 10 entretient "une relation amoureuse stable" avec une personne vivant dans un autre logement. La majorité des personnes se trouvant dans cette situation sont dans la phase d'expérimentation qui précède un emménagement. Mais d'autres sont en couple depuis plus longtemps et ont choisi délibérément de ne pas cohabiter. Une situation qui semble plutôt convenir aux seniors, d'après les données de l'Ined. En effet, parmi les couples non-cohabitants, un tiers des seniors sont ensemble depuis 6 ans ou plus contre 20% des 41-52 ans et 10% des 28-40 ans. Précisons tout de même que ce mode de vie est difficilement envisageable lorsqu'on a des enfants ensemble ou que l'on prévoit d'en avoir.

Vivre séparément : la clé d'une vie équilibrée ?

Quels avantages ces couples peuvent-il trouver au fait de ne pas vivre sous le même toit ? Le plus évident : celui de conserver son mode de vie, son jardin secret et son indépendance. Quand on vit seul, il est beaucoup plus facile de rester en accord avec soi-même. On choisit la décoration de son appartement, l'heure à laquelle on mange, son programme télévisé du soir... On profite de ses sorties entre amis sans avoir le sentiment d'être attendu à la maison, on passe des soirées en solo à se goinfrer de bonbons devant une comédie romantique sans que personne ne le sache... Finalement, les deux partenaires s'épanouissent chacun de leur côté, développent leur univers et décident de se retrouver lorsqu'ils l'ont choisi. Cela peut-être un bon équilibre entre vie personnelle et vie de couple, entre le "je" et le "nous".

Éviter à la routine de s'installer

Autre avantage de taille : celui d'entretenir le désir. En faisant toit à part, on se créé des habitudes mais on évite de tomber dans cette routine qui met à mal de nombreux couples. Comme lors des débuts d'une relation, on s'apprête avant de se retrouver, choisissant sa tenue avec attention pour mieux séduire son partenaire. On profite de ces retrouvailles pour faire une activité ensemble (cinéma, concert, théâtre, week-end...), de façon à transformer ce rendez-vous galant en un moment unique et intense.

De plus, quand on ne cohabite pas, on ne peut pas se disputer pour de petites choses du quotidien comme la vaisselle, le linge sale ou des différences d'habitudes. Il est donc plus facile d'apprécier l'autre pour ce qu'il est vraiment et d'avoir de vraies discussions.

C'est en grande partie pour ces raisons que certains couples décident de ne pas vivre ensemble. Soit dès le départ, car échaudés par de précédentes relations, soit pour donner une nouvelle impulsion à leur histoire après avoir habité sous le même toit. Mais attention, la non-cohabitation n'est pas la solution miracle pour mieux s'aimer et faire durer son couple. Une notion, notamment, est indispensable à sa réussite : la confiance !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.