Faire l'amour habillé : le phénomène du "dry humping"

Chargement en cours
Et s'il était possible de faire l'amour tout habillé ?
Et s'il était possible de faire l'amour tout habillé ?
1/2
© iStock, golubovy

Azza Kamaria

Longtemps vue comme une pratique réservée aux adolescents excités et à la découverte de leur sexualité, le "dry humping" se répand et trouve de plus en plus d'adeptes auprès d'adultes qui souhaitent pimenter leur vie sexuelle. Et s'il était possible de prendre du plaisir sans même se dénuder ? Explications.

Se frotter les parties génitales sur un coussin est souvent la première chose que fait un enfant ou un adolescent lorsqu'il commence à découvrir son corps. Il est même arrivé à certaines personnes de ressentir leur premier orgasme grâce à ce procédé. Et si pour prendre du plaisir il n'était pas forcément nécessaire d'être nue ? C'est en tout cas ce qu'affirment les adeptes du "dry humping".

Le dry humping, c'est quoi ?

Le "dry humping", en français "frottement sec", est une pratique sexuelle qui exclut la pénétration. Les parties génitales n'entrent pas en contact et n'échangent pas de fluides. Cette activité inclut le frottement des partenaires à travers leurs vêtements. Elle peut également être pratiquée en solo, sous forme de masturbation sans les mains. De plus en plus de personnes sexuellement actives ont décidé de se laisser aller à cette pratique qui renvoie aux premiers émois.

Une pratique dénigrée en France

Si aux États-Unis ou au Japon, le "dry humping" est une activité sexuelle à part entière, en France, le constat est tout autre. La raison ? Le concept est défini par une expression infantilisante, "faire du frotti-frotta", qui retire toute son importance à l'acte. Néanmoins, il est entièrement possible d'atteindre l'orgasme de cette façon. Il suffit simplement de se laisser aller et d'oublier ses préjugés. Par ailleurs, dans le livre "Enquête sur la sexualité en France" d'Armelle Andro et Nathalie Bajos, un chapitre est réservé à "la sexualité sans pénétration : une réalité oubliée du répertoire sexuel". Ces écrits rappellent également que le même sort était réservé aux rapports sexuels buccaux il y a quelques années.

Comment s'y mettre ?

Curieuse ? Ces quelques explications pourraient vous avoir donné envie d'essayer le "dry humping". Dans ce cas-là, il est nécessaire d'être informée sur la meilleure façon de vous lancer. La première chose à savoir pour atteindre l'orgasme est que certains vêtements facilitent l'acte. Les sous-vêtements et pyjama, conçus dans des matières fines, sont les plus adaptés pour optimiser le plaisir.

Le satin, par exemple, permet un meilleur frottement. En revanche, mieux vaut éviter de se lancer si vous portez un jean moulant et dans une toile épaisse. La seconde chose à savoir est qu'il vous est possible de se masturber au préalable pour faciliter la croissance du plaisir lors du frottement. En matière de position, choisissez-en une dans laquelle vous êtes habituellement à l'aise mais n'ayez pas peur d'être créative en osant vous frotter à des zones du corps de votre partenaire plus originales (sa jambe, son bras...), pour faire grimper le désir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.