Erotophobie : comment s'explique la peur du rapport sexuel ?

Chargement en cours
Il existe de nombreuses phobies sexuelles.
Il existe de nombreuses phobies sexuelles.
1/2
© Adobe Stock, Monkey Business

Parmi les phobies peu connues du grand public, l'érotophobie a tendance à générer des interrogations. Ce terme un peu obscur décrit la peur d'avoir des rapports sexuels et fait partie des nombreuses phobies qui entourent l'intimité sexuelle. Mais à quoi cette dernière est-elle due ?

Il existe de nombreuses phobies autour de la sexualité, mais ces dernières sont loin d'être connues du grand public. Du moins, pas sous leur nom médical. Il existe notamment ce que l'on appelle l'aphrophobie, qui est la peur du désir sexuel, la gymnophopie, qui est la peur (voire la honte) de la nudité. Mais plusieurs termes décrivent également la peur du rapport sexuel en lui-même. On parle alors de génophobie, de coïtophobie, mais surtout d'érotophobie.

Comment l'érotophobie se manifeste-t-elle ?

L'érotophobie touche à tout ce qui concerne le rapport sexuel, que ce soit le fait d'en parler, d'y penser, et bien évidemment de le pratiquer. Le dictionnaire définit ce terme comme une "crainte exagérée de la sexualité", qui est purement et simplement un blocage pour les personnes qui en souffrent. Attention : il ne s'agit pas d'une simple forme de timidité ou de gêne vis-à-vis de la sexualité, mais bien d'une véritable source d'anxiété voire de panique pour les érotophobes.

Mais d'où vient cette phobie ?

Il est toujours difficile de déterminer avec précision ce qui peut entraîner une phobie. Si certaines peurs sont considérées comme "nécessaires" à l'espèce humaine et donc profondément ancrées dans notre subconscient, ce n'est a priori pas le cas de l'érotophobie. En effet, les rapports sexuels sont essentiels pour la reproduction de l'espèce humaine.

Mais bon nombre de phobies et de peurs peuvent également être liées à des traumatismes. Dans le cas de l'érotophobie, l'origine peut se trouver dans un viol, une agression sexuelle, mais aussi dans du harcèlement passé ou actuel, ou encore des douleurs liées à un précédent rapport sexuel.

Comment lutter contre l'érotophobie ?

Les raisons derrière la peur irraisonnée des rapports sexuels peuvent être nombreuses. L'idéal pour mieux les comprendre est donc d'en discuter avec un spécialiste : psychiatre, psychologue, sexologue, sexothérapeute... Les possibilités sont nombreuses. Si votre peur est liée à une douleur physique (fracture du pénis, vaginisme, saignements...), il peut également être intéressant d'en parler à votre médecin traitant, votre gynécologue ou votre urologue, qui pourra vous aider à déterminer les causes de ces douleurs pour mieux vous en débarrasser.

En revanche, si votre érotophobie est liée à une cause psychologique, la seule solution sera de passer par une thérapie. Discussions, hypnose... Votre praticien sera à même de vous proposer différentes solutions en fonction de vos besoins et de vos envies, afin de vous permettre de retrouver une sexualité plus épanouie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.