Début de relation : à quel moment lui dire je t'aime ?

Chargement en cours
Dire je t'aime peut être effrayant.
Dire je t'aime peut être effrayant.
1/2
© Adobe Stock, Jacob Lund

Dire je t'aime n'est pas toujours facile... et peut vite devenir une "torture" lorsque l'on se pose des questions autour de ces trois petits mots : est-ce le bon moment ? N'est-il pas trop tôt ? Et si je n'ai pas de retour ? On vous éclaire donc un peu plus sur cette déclaration.

Je t'aime. Trois mots simples et pourtant qui peuvent parfois s'avérer effrayant, surtout quand il faut les prononcer une première fois. D'après un sondage réalisé par YouGov pour Meetic en 2015, on mettrait en moyenne deux mois avant de dire " je t'aime ", bien que d'autres soient plus rapides. 8% des sondés affirment pouvoir le dire dès le premier jour, 16% au bout d'une semaine et 16% au bout d'un mois de relation. Seuls 7% attendent un an avant d'ouvrir leur coeur à leur âme soeur.

Selon une autre étude, cette-fois-ci britannique rapportée par le Daily Mail en 2016, le temps moyen pour un couple pour se dire " je t'aime " est de 5 mois... soit trois mois de plus que l'étude précédente. Autrement-dit, est-ce qu'il y aurait vraiment un bon moment, puisqu'il semblerait que cela varie entre chaque personne. Cette étude montre également que l'on met plus de temps à se tenir la main qu'à s'embrasser. Et beaucoup plus de temps à se dire je t'aime qu'à coucher ensemble.

Dire Je t'aime : une étape importante

Dire Je t'aime, n'est pas anodin. Ces trois mots sont une étape qui désigne que l'on est peut-être prêt à vivre ensemble, se pacser voire se marier. Le seul bon moment, serait donc quand on ressent vraiment le besoin de le dire, quand on a suffisamment confiance en soi, en ses sentiments et en son couple pour s'ouvrir à l'autre. Si vous vous sentez vulnérable en le disant, c'est tout à fait normal. En effet, on ne sait pas vraiment comment son ou sa partenaire va le recevoir ou réagir. Le premier je t'aime est important et montre que la relation devient sérieuse.

Dire je t'aime s'est s'engager : s'engager à ne pas faire souffrir la personne, vouloir la rendre heureuse et surtout être honnête.

Dire Je t'aime peut faire peur

Comme dit précédemment, il est normal que vous vous sentiez vulnérable, voire que vous ressentiez de la peur qui peut vous empêcher d'avouer vos sentiments. Cette catégorie de personnes, vont avoir tendance à attendre que son ou sa partenaire se lance. Dire je t'aime peut-être vu comme un acte de courage et peut s'avérer compliqué : on peut craindre le rejet, craindre que l'engagement soit trop formel, craindre l'abandon. Il est donc important de dire je t'aime sans attentes derrière et être détaché. Bien évidemment, cela est plus facile à dire qu'à ressentir. Certaines personnes ont aussi peur de dire je t'aime une nouvelle fois, après une rupture douloureuse . Il faut savoir en parler, mais surtout retrouver cette confiance en l'autre. Sachez que chaque relation est différente et donc chaque je t'aime est différent et peut même évoluer en s'intensifiant avec les années.

En effet, du moment où l'on prononce ces mots, c'est une manière universelle de dire à son ou sa partenaire que l'on tient à lui, que l'on est émotionnellement à lui ou elle, ouvert à tout partager. Mais dire je t'aime, peut aussi s'avérer une sensation de liberté forte et de cohérence sentimentale, juste une continuité de cette relation qui se construit pour continuer à avancer.

Dire je t'aime a-t-il perdu de sa valeur ?

Attention ! On ne se fit pas aux séries, aux comédies romantiques ou encore aux romans qui ont tendance à vulgariser le " je t'aime ", comme si c'était quelque chose que l'on disait à tout va et dès la première rencontre ( bien que vous avez le droit de dire Je t'aime au premier rendez-vous). Mais dire Je t'aime, c'est le penser, on ne peut pas prononcer ces trois mots sans qu'il y ait d'actes derrière.

Sachez qu'il y a plusieurs façons de dire je t'aime, par les mots certes, mais aussi par les gestes, le regard, les attentions... Des preuves d'amour qui peuvent se révéler aussi (même plus) fortes que trois petits mots...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.