Comment continuer à avoir une vie sexuelle pendant le confinement ?

Chargement en cours
Il est possible de continuer à faire l'amour pendant le coronavirus.
Il est possible de continuer à faire l'amour pendant le coronavirus.
1/2
© Adobe Stock, Friends Stock

Le confinement ne signifie pas que la vie s'arrête, sous prétexte que l'on ne peut pas sortir de chez soi. Mais, alors que les gestes barrières pour limiter la propagation du virus sont partout, certains s'interrogent : est-il sain de continuer à avoir des relations sexuelles ? Eh bien, cela dépend de plusieurs facteurs.

Les équipes de Santé Publique France l'ont rappelé à plus d'une reprise : le Covid-19 n'est pas considéré comme une maladie sexuellement transmissible. Toutefois, la promiscuité imposée par un rapport sexuel entraîne forcément des risques de contamination : "Le virus se transmet lors de contacts étroits par l'inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors d'éternuements ou de toux par le patient ou après un contact avec des surfaces fraîchement contaminées par ces sécrétions." Tous les facteurs sont donc réunis dans le fait de faire l'amour. En partant de ce principe, le sexe reste-t-il alors une bonne idée ?

Pas de sexe pour les confinés en solo

Si vous vous retrouvez seul en confinement, mauvaise nouvelle : vous allez devoir attendre un petit moment avant de pouvoir à nouveau goûter aux plaisirs de la chair. Confinement oblige, vous ne pouvez pas sortir pour retrouver votre partenaire, votre amant, votre maîtresse. Cela signifierait vous exposer à des risques inutiles, exposer la personne que vous rejoignez... et le personnel soignant fait face à suffisamment de cas pour ne pas voir sa vie davantage se compliquer. Seule alternative ? La masturbation.

Confinés en couple ? Vous pouvez faire l'amour !

Si vous êtes confiné avec la personne qui partage votre vie, le problème ne se pose pas. Puisque vous êtes en contact au quotidien, les risques de contracter le coronavirus lors d'une étreinte intime sont les mêmes, ou presque, que lors d'un baiser, un câlin, ou lorsque vous partagez la même salle de bains. Résultat : pas de raison de se priver. Toutefois, quelques mesures simples s'imposent, en particulier si vous avez été en contact avec l'extérieur.

Avant de vous donner rendez-vous sous la couette, un passage sous la douche s'impose, afin de ne pas risquer de polluer votre lit, et de vous débarrasser d'éventuels éléments infectieux liés au Covid-19 qui se seraient déposés sur votre peau. Ne remettez pas vos vêtements de ville pour vous glisser entre les draps, pour la même raison. Enfin, si l'un d'entre vous présente des symptômes, même minimes, mieux vaut s'abstenir de toute relation sexuelle et vous reposer : lutter contre le coronavirus est épuisant, et votre énergie sera mieux utilisée pour lutter contre la maladie.

Se protéger en période de confinement

Quid des risques de grossesse et d'infections sexuellement transmissibles pendant cette période difficile ? Il reste bien évidemment possible d'acheter des préservatifs, qui sont considérés comme des produits de première nécessité. Toutefois, mieux vaut les acheter en faisant ses courses de la semaine, et éviter de ne sortir que pour cela. Par ailleurs, la contraception d'urgence et la pilule sont également considérées comme des achats de première nécessité. Cette dernière pourra d'ailleurs vous être délivrée même si votre ordonnance est périmée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.