Baisse de libido avec l'âge : comment l'affronter ?

Chargement en cours
Le sexe ne s'arrête pas avec l'âge.
Le sexe ne s'arrête pas avec l'âge.
1/2
© Adobe Stock, New Africa

Il n'y a pas d'âge pour faire l'amour, mais les années qui passent peuvent entraîner quelques complications au niveau de l'appétit sexuel. La chute de libido n'est toutefois pas une fatalité. Il suffit d'un peu de patience, de compréhension, et d'être bien accompagné.

La sexualité des seniors reste un sujet tabou qu'il n'est pas toujours facile d'évoquer. Pourtant, le sexe n'a pas d'âge, bien au contraire ! En revanche, il existe une réalité : passé un certain âge, la libido a tendance à diminuer. Pourquoi ? Les symptômes sont multiples et il est important de pouvoir en discuter avec des professionnels de santé, qu'ils soient sexologues, gynécologues ou généralistes. En effet, des solutions existent pour retrouver l'envie de faire l'amour. Alors, pourquoi s'en priver ?

Pourquoi la libido diminue-t-elle avec l'âge ?

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent expliquer une baisse du désir sexuel chez les seniors. Chez la femme, c'est généralement la ménopause qui marque le début du déclin de la libido. Production d'hormones chamboulée, bouffées de chaleur et sécheresse vaginale sont autant de petits désagréments qui empêchent de s'épanouir dans sa sexualité. Chez les hommes, les principaux problèmes liés à l'âge sont l'impuissance et les troubles érectiles. De même, il en va de soi, l'endurance des aînés décroît avec l'âge et n'aide clairement pas à tenir le rythme, voire décourage même les amants qui craignent de trop se fatiguer ou de se blesser.

Comment retrouver sa libido après 60 ans ?

Si certains seniors laissent de côté cet aspect de leur vie à la suite des freins rencontrés, c'est loin d'être une généralité. Il apparaît que la sexualité après 60 ans ne perd pas en qualité, mais se transforme en une activité bien plus sereine. En effet, à cet âge les femmes se défont de la charge contraceptive et les hommes sont moins en recherche de performances. Les seniors font alors l'amour pour une seule raison : le plaisir.

Si le désir s'éteint à cause des désagréments qui viennent avec l'âge, il existe heureusement des solutions variées. La piste des stimulants peut-être envisageable, mais seulement après consultation avec votre médecin et dans le cadre d'un parcours médical adapté. Autre option : le lubrifiant, qui a fait ses preuves dans la quête du plaisir et qui permet de compenser la sécheresse vaginale. Enfin, pour ce qui est des positions, mieux vaut zapper les choses trop acrobatiques pour se concentrer sur des valeurs sûres, douces pour les articulations.

Pour rappel : la sexualité évoluent tout au long de la vie. Depuis l'adolescence jusqu'à un âge avancé, en passant par la puberté, les grossesses, les problèmes de santé, la contraception et la ménopause, l'intimité se façonne à l'image de ce que l'on traverse. D'où l'intérêt de consulter un spécialiste en cas de problème ou d'interrogation, afin de trouver la solution adaptée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.