Avoir une vie sexuelle épanouie contribue-t-il au bonheur ?

Chargement en cours
Il existe bien un lien entre vie sexuelle et bonheur.
Il existe bien un lien entre vie sexuelle et bonheur.
1/2
© Adobe Stock, marinafedosova

Quel est le lien de causalité entre sexualité et bonheur ? Être épanoui sous la couette contribue-t-il à nous rendre plus heureux dans la vie de tous les jours ? Éléments de réponses grâce aux études scientifiques s'étant penchées sur ce sujet.

Bonheur et épanouissement sexuel : des définitions floues

La notion de bonheur varie selon bien des critères, notamment la culture et l'humeur. Quant à celle d'épanouissement sexuel, elle n'a pas non plus de définition figée et dépend de nombreux facteurs ! Aussi, aucune étude scientifique ne répond exactement à la question : avoir une vie sexuelle épanouie contribue-t-il au bonheur. Il est cependant à souligner que certaines personnes ont fait voeu de chasteté, que d'autres sont asexuelles (donc sans attraction ni désir sexuel), et qu'elles ne sont pas les plus malheureuses du monde pour autant. Mais pour les autres, quel peut être le lien entre vie sexuelle et bonheur ?

Le bonheur est dans le sexe... avec une seule personne

En 2004, les économistes David Blachflower et Andrew Oswald ont étudié les liens entre argent, sexe et bonheur. Portant sur plus de 16 000 Américains, leurs travaux ont montré qu'une augmentation de la fréquence des rapports (d'une fois par mois à une fois par semaine) augmentait autant le bien-être qu'une augmentation salariale de 50 000 dollars par an. Par ailleurs, toujours d'après cette étude, le bonheur serait plus important si l'on a de nombreux rapports sexuels, mais avec un seul partenaire. Avoir une relation extra conjugale ou payer pour une relation sexuelle peut satisfaire sur le moment, mais diminue le bonheur global.

Il n'y a pas que le sexe dans la vie

Dix ans après les travaux de David Blachflower et Andrew Oswald, une étude publiée par Society for Personality and Social Psychology montrait que les couples qui faisaient l'amour une fois par semaine étaient plus heureux que les autres. Cependant, "ce lien n'était plus significatif à une fréquence de plus d'une fois par semaine", comme l'expliquait Amy Muise, la chercheuse principale. Par ailleurs, les travaux ne permettaient pas de savoir si avoir une vie sexuelle épanouie contribuait au bonheur ou si, au contraire, le bonheur des deux membres du couple leur donnait envie de se diriger plus souvent sous la couette.

En 2016, une autre étude a confirmé qu'avoir des relations sexuelles régulières impliquait plus de bien-être. Les chercheurs notaient alors que ce n'était pas le sexe seul qui engendrait le bonheur, mais plutôt les câlins et les mots doux échangés avant, pendant et après l'acte. "Nos modèles suggèrent que l'activité sexuelle promeut l'affectivité, qui elle-même promeut le bien-être", affirmaient les auteurs. Une conclusion qui venait confirmer les propos déjà tenus par Amy Muise : "Nos résultats suggèrent qu'il est important de maintenir une connexion intime avec votre partenaire, mais vous n'avez pas besoin d'avoir des relations sexuelles tous les jours tant que vous maintenez cette connexion."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.