5 idées reçues sur les sextoys

Chargement en cours
Les sextoys s'utilisent aussi bien en solo qu'en couple.
Les sextoys s'utilisent aussi bien en solo qu'en couple.
1/2
© Adobe Stock, boyloso

Si leur utilisation a longtemps été taboue, les sextoys sont de plus en plus populaires, et utilisés aussi bien par les hommes que les femmes, en solo ou en couple. Mais il existe encore un certain nombre d'idées reçues autour de ces jouets coquins, qui se doivent d'être déconstruites pour une sexualité plus libérée... et plus libératrice.

Les sextoys ne s'utilisent qu'en solo

Bien sûr, utiliser un jouet coquin en solo, c'est un bon moyen de se masturber de façon différente, de varier les plaisirs et de prendre son pied même en étant seule. Mais les sextoys peuvent également s'utiliser en duo, dans toutes sortes de cadres : préliminaires, masturbation mutuelle, ou même pendant la pénétration. Un jouet anal ou un stimulateur clitoridien utilisé en complément de la pénétration peut donner des orgasmes très différents, voire même plus puissants. Il serait donc dommage de s'en priver.

Les jouets coquins sont réservés aux personnes frustrées

C'est sans doute l'une des idées reçues les plus courantes au sujet des sextoys : les personnes qui les utiliseraient seraient celles qui ne sont pas satisfaites de leur vie sexuelle. Pourtant, au même titre qu'il n'y a rien de mal à se masturber quand on est en couple, il n'y a rien de mal à utiliser des jouets érotiques, que ce soit en solo ou avec son partenaire. Cela ne signifie pas pour autant que vous êtes frustrée ou que votre conjoint ne vous donne pas de plaisir. Juste que vous avez envie d'expérimenter des choses différentes.

Les sextoys ne servent qu'au plaisir

Eh bien non ! C'est un fait peu connu, mais parfois, les sextoys peuvent être utilisés dans le cas de certaines thérapies. Les boules de geisha peuvent par exemple être utilisées pour muscler le périnée après un accouchement. Autre utilisation : pour aider les personnes qui souffrent de vaginisme, certains sexologues et gynécologues recommandent l'utilisation de sextoys de différentes tailles, qui permettent une dilatation en douceur, sans douleur.

Les jouets coquins habituent le corps à une jouissance "mécanique"

Certaines personnes estiment que le fait d'utiliser trop souvent des sextoys habituerait le corps à jouir trop facilement, mécaniquement. Difficile de ne pas penser le contraire, notamment avec les nouveaux jouets qui promettent des orgasmes en moins de trois minutes. Mais il n'existe aucune preuve scientifique que l'utilisation de jouets coquins, même quotidienne, puisse empêcher de prendre du plaisir lors d'une relation sexuelle. Il faut juste prendre conscience que les orgasmes seront différents, aussi bien en terme de puissance qu'en terme de temps pour atteindre la jouissance.

Les sextoys n'apportent rien de plus qu'un pénis

L'un des gros avantages des nouveaux sextoys, c'est qu'ils permettent de redéfinir la sexualité, et de se rappeler que cette dernière n'a pas à être centrée autour de la pénétration. Certes, il existe des jouets tels que les godemichets et les plugs, qui possèdent une vocation pénétrative, mais il existe de plus en plus de stimulateurs clitoridiens ou prostatiques qui fonctionnent par vibrations ou pulsations, pour un plaisir différent, qui a trop longtemps été négligé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.