Unilever abandonne le mot "normal" sur ses produits de beauté

Unilever abandonne le mot "normal" sur ses produits de beauté
Unilever a décidé de promouvoir une vision plus inclusive de la beauté.

Le groupe britannique, qui possède notamment les marques Axe et Dove, a décidé d'arrêter d'utiliser le terme "normal" sur l'ensemble de ses produits et dans ses publicités. Une démarche visant à promouvoir une vision plus inclusive de la beauté.

Unilever a décidé de se renouveler en adoptant une vision et une stratégie appelée par le groupe "Positive Beauty". Son souhait ? Proposer des produits plus "justes", plus "inclusifs" mais aussi plus "durables pour la planète". Pour y parvenir, l'une des premières actions mises en place réside dans la suppression du mot "normal" pour désigner certains types de peaux et de cheveux. Une décision prise après la parution d'une étude commandée par le groupe, et révélant que 7 personnes sur 10 (voire 8 personnes sur 10 chez les 18-35 ans), considéraient que ce terme pouvait avoir un impact négatif.

"C'est une étape importante"

"Avec un milliard de personnes qui utilisent nos produits de beauté et de soins, et même davantage qui voient nos publicités, nos marques ont le pouvoir de changer la vie des gens", a fait savoir le responsable de la division cosmétiques d'Unilever, Sunny Jain. "Nous savons qu'enlever 'normal' de nos produits et emballages ne va pas suffire à régler le problème, mais c'est une étape importante", a-t-il souligné.

Unilever, qui s'était déjà engagé précédemment à représenter davantage les minorités dans ses publicités, vient également de décider de ne plus retoucher les photos des mannequins figurant sur les emballages de ses produits. Et ce quels que soient "la forme, la taille, la proportion ou la couleur de peau" de la personne photographiée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.