Une jeune femme défigurée après une coloration pour cheveux

Une jeune femme défigurée après une coloration pour cheveux
Pour une coloration, il est préférable de se rendre dans un salon de coiffure.

Azza Kamaria

Mi-novembre 2018, Estelle, une jeune étudiante de 19 ans, a failli mourir après avoir eu une réaction allergique à une coloration. Elle s'est confiée sur son expérience dans Le Parisien.

La jeune femme originaire du Val-de-Marne a failli mourir après s'être teint les cheveux. La raison ? Une allergie à la PPD, une substance hautement allergène présente dans une grande majorité des colorations proposées sur le marché. La sienne était d'une grande marque et elle venait de l'acheter dans un supermarché. Après l'application du produit, l'étudiante se souvient avoir senti son cuir chevelu la démanger et le haut de son crâne enfler.

Aussitôt, elle s'est rendue chez un pharmacien qui lui a prescrit des antihistaminiques et une crème contre les démangeaisons, comme le raconte Le Parisien. "Je ne pouvais plus respirer", a-t-elle confié au quotidien avant de dévoiler des photos d'elle où l'on constate que sa tête a considérablement enflée. La jeune femme a ainsi dû se rendre aux urgences pour recevoir des soins plus poussés avec perfusion aux corticoïdes et aux antihistaminiques et piqûre d'adrénaline.

Lire la notice

Si aujourd'hui Estelle avoue en avoir fini avec les colorations, elle insiste sur l'importance des mises en garde inscrites dans la notice des paquets de coloration. En effet, il est spécifié qu'il est important de tester le produit sur la main et d'attendre au moins 48h avant de s'en servir.

Cette dernière n'a attendu qu'une demi-heure. "J'ai fait une bêtise et j'ai envie de dire aux autres, ne faites pas comme moi !", explique-t-elle. Le Parisien a également rapporté les propos de sa mère qui a déclaré : "Il faudrait aussi que les mises en garde soient plus claires et alarmistes. Qui parvient à lire ça ? (en montrant l'écriture minuscule de l'emballage, ndlr) Le résultat peut être dramatique."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.