Une Américaine dépense 30 000 euros pour ressembler à Meghan Markle

Une Américaine dépense 30 000 euros pour ressembler à Meghan Markle
Meghan Markle assiste à une cérémonie traditionnelle fidjienne lors de la dernière étape de son voyage officiel aux Fidji, le 25 octobre 2018.

Une Américaine a avoué avoir subi pour plus de 30 000 euros de procédures esthétiques afin de ressembler à son idole, Meghan Markle.

Les célébrités sont fascinantes, attractives et semblent mener la vie de rêve... À tel point que certaines personnes font tout pour leur ressembler. Malheureusement pour elles, il arrive souvent que le résultat soit loin de leurs attentes. Si certaines se contentent d'adopter le même look ou la même coupe de cheveux, d'autres poussent le vice encore plus loin en passant par la chirurgie esthétique.

C'est le cas de Xochytl Diane Greer, une Américaine originaire du Texas. Mise en lumière dans l'émission ABC Nighline, cette avocate a avoué avoir subi pour plus de 30 000 euros de chirurgie esthétique afin de ressembler à Meghan Markle.

Fascinée par la beauté de la duchesse de Sussex et motivée par l'idée de se sentir "comme une princesse", la mère de trois enfants a confié face à la caméra : "Je l'aime vraiment beaucoup, je l'ai toujours trouvé classe, on peut se projeter en elle et elle est magnifique. Sachant ce qu'elle a traversé, qu'elle n'a pas eu une jeunesse parfaite, avec des soucis de famille, ça en fait une femme comme les autres."

Un tour sur le bistouri

Après une liposuccion du ventre et des cuisses, une rhinoplastie ainsi que d'autres injections sous les yeux et dans les lèvres en décembre 2018, Xochytl Diane Greer avoue : "Je ne pense pas être identique à Meghan Markle, mais je vois bien plus notre ressemblance désormais, mon nez ressemble vraiment au sien. J'ai fait des injections dans la mâchoire pour qu'elle soit carrée comme la sienne."

Pour le tournage de l'émission, la fan de l'ex-actrice a tout de même opté pour une robe bleue identique à l'une des tenues de son idole.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.