Sur les réseaux sociaux, la révolution des poils est en marche !

Sur les réseaux sociaux, la révolution des poils est en marche !
Les poils commencent à prendre d'assaut la Toile.

Azza Kamaria

Sur les réseaux sociaux, de nombreux mouvements body positive qui encouragent les femmes à s'affranchir de la pression de la société vis-à-vis des poils voient le jour sous forme de hashtag et de photos de mono-sourcil, d'aisselles ou de jambes velues.

À l'exception de celles qui ont déjà opté pour l'épilation définitive au laser ou à la lumière pulsée, entretenir une peau douce et lisse nécessite énormément d'entretien. Du rasage à l'épilateur électrique en passant par la cire, une multitude de femmes aux quatre coins du globe ont décidé de mettre fin à la suprématie de l'épilation.

Sur les réseaux sociaux, elles sont des milliers à poster des photos de leurs poils accompagnés en légende de hashtags tels que #hairlegclub, #bodyhairpositivity ou encore #hairlegsdontcare (le club des jambes poilues, vive les poils, j'ai des jambes poilues et je m'en fiche).

La gourou Leandra Medine

D'autres vont encore plus loin. C'est le cas de la fondatrice du site internet Man Repeller (traduction : celle qui repousse les hommes), Leandra Medine, qui a l'habitude de poster sur son compte Instagram des photos de ses nouvelles chaussures sur lesquelles, parfois, une jambe poilue apparaît.

Interpellée par ses abonnés dans les commentaires, l'influenceuse a tout simplement répondu qu'elle ne cherchait pas à se servir de ses poils pour faire passer un message. La seule raison pour laquelle il lui arrivait de poster des photos sans être épilée est qu'elle n'avait parfois simplement pas le temps de le faire mais qu'elle assumait. Une façon différente de banaliser les poils.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.