Saison estivale : les corsaires de la mode déterrent la coiffure pirate

Saison estivale : les corsaires de la mode déterrent la coiffure pirate
Leighton Meester en Blair Waldorf dans la saison 6 de la série "Gossip Girl" (2012).

La piraterie n'est jamais finie ! Ce n'est pas un célèbre rappeur qui le dit mais bien l'entièreté de la sphère mode qui le crie. Des influenceuses aux célébrités, dont Adèle Exarchopoulos dans son dernier shooting en date du lundi 19 avril 2021, toutes succombent à la coiffure pirate.

Ces derniers étés, le bandana n'a jamais été oublié. Si ce bout de tissu à motifs imprimés se porte de bien des façons, c'est avec la version "pirate" qu'il reprend aujourd'hui du galon. Noué en triangle sur la tête puis attaché à l'arrière de manière à maintenir toute la chevelure, ce foulard est l'attribut fétiche des bandits des mers avant d'être réhabilité, plusieurs siècles après, par les gangsters et la rue. Idéal pour dompter les cheveux rebelles et ne pas les laisser voguer au gré du vent, il devient l'accessoire fétiche des artistes de R'N'B. Aaliyah, 2Pac, Jennifer Lopez ou encore Fergie ont adopté la coiffure pirate.

Une pièce d'été à valoriser

Visible dans les plus grands festivals de musique comme Coachella ou sur les podiums de mode, la coiffe des corsaires a le vent en poupe. Kaia Gerber l'arbore chez Tom Ford et Bella Hadid parade dans ce style sur le catwalk de Michael Kors en 2018. Plus récemment, l'actrice Adèle Exarchopoulos a fait sensation en posant avec une coiffure pirate dans ses dernières campagnes Adidas et Bulgari, donnant lieu à des clichés à la fois glamour et "badass". Cette pièce qui dégage le visage est à adopter en période estivale, sur la plage avec un maillot de bain ou en ville, pour apporter du caractère à une robe fleurie ou à une simple tenue jean/t-shirt. En soirée, en version satiné et coloré, il replongera toute reine de la nuit dans la belle époque, à l'image du personnage de Blair Waldorf dans la série "Gossip Girl". Prêt à suivre le mouvement, moussaillon ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.