Rehaussement de cils : 3 questions à se poser avant de se lancer

Rehaussement de cils : 3 questions à se poser avant de se lancer
Riche en soins, le rehaussement des cils n'est pas nocif pour leur santé.

Cils trop courts, trop droits... Dame nature n'est pas toujours généreuse. Vous avez envie de vous laisser tenter par un rehaussement de cils ? Voici trois choses à savoir avant de vous lancer.

Le rehaussement des cils : est-ce une technique sans danger ?

Contrairement aux idées que l'on peut se faire, le rehaussement de cils est sans danger pour les cils. Au contraire, les agents utilisés pour les fixer sont composés d'actifs naturels comme de la kératine, de l'extrait de karité, de la protéine de soi, de la provitamine B5 et parfois même de l'acide hyaluronique. Ils vont agir sur vos cils pour les renforcer et même booster leur pousse.

Le rehaussement des cils : quel résultat ?

Pour un résultat naturel, la longueur de vos cils va être évaluée afin d'obtenir une courbure adaptée à votre regard. Ensuite, vos cils vont être modelés à l'aide de patchs en silicone posés au ras des cils de la paupière mobile. Puis, l'esthéticienne va venir appliquer une solution lissante et recourbante. Pour celles qui souhaitent intensifier leur regard, vous pouvez également demander une teinture. La prestation dure entre 45 min et 1h30 pour un coût compris entre 60€ et 80 € (sans teinture).

Le rehaussement des cils : combien de temps-est-ce que ça dure ?

Une fois le processus appliqué avec soin, vous voilà débarrassée de mascara pour six à huit semaines ! Mais attention, pour une bonne tenue de votre rehaussement de cils, il est important de suivre quelques conseils : il faut éviter le soleil, se frotter ou se mouiller les yeux pendant au moins 48H, au risque de voir la courbe disparaître. Une fois ce délai passé, vous pourrez reprendre vos habitudes comme l'application de vos soins sur vos cils.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.