"Natural Beauty" : le projet artistique qui célèbre les femmes et leurs poils

"Natural Beauty" : le projet artistique qui célèbre les femmes et leurs poils
Modèle du projet artistique "Natural Beauty", par Ben Hopper.

Ben Hopper, photographe britannique, capture depuis déjà quelques années des femmes à la beauté naturelle et à la pilosité luxuriante. Un moyen de repenser la façon dont on voit le corps, et un véritable générateur de bien-être.

"Natural Beauty", c'est le nom qu'a choisi Ben Hopper pour qualifier son projet artistique mettant en scène des femmes qui ont renoncé à l'épilation. Simple, clair, efficace. Car oui, à travers cette série de portraits en noir et blanc, représentant les modèles en sous-vêtements ou vêtues d'un simple marcel, le photographe sublime avant tout la beauté naturelle. Et quoi de mieux pour cela que les poils ? C'est l'idée que Hopper cherche à creuser.

Démocratiser la pilosité

Les clichés des jeunes femmes s'accompagnent de leur témoignage, expliquant la raison pour laquelle elles ont décidé d'arrêter de s'épiler. Les passés divergent mais les motivations sont bien souvent les mêmes : recréer une vraie relation avec son corps, apprendre à l'aimer tel qu'il est. Et surtout, comprendre que l'épilation n'est pas un devoir ou une obligation, juste un choix. Certaines expliquent combien elles étaient régies par les diktats de beauté à l'adolescence, ne lésinant pas sur les artifices pour rentrer dans le moule. Désormais, c'est libres et naturelles qu'elles s'aiment. Et en bonus, elles n'ont plus à subir l'inconfort de l'épilation.

"J'aimerais seulement que les gens remettent en cause les canons de beauté, de manière générale", ajoute Ben Hopper sur son compte Instagram, prônant toujours plus de diversité et toujours moins de jugement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.