Que disent vos ongles sur votre état de santé ?

Que disent vos ongles sur votre état de santé ?
Chaque spécificité de vos ongles a une signification.

De par leurs couleurs naturelles et leurs textures, vos ongles vous envoient des signes sur votre état de santé. Découvrez lesquels.

Si l'adage dit que les yeux sont le miroir de l'âme, les ongles, quant à eux, sont le miroir de votre santé. Sujets à la pollution, au stress et parfois exposés à des produits toxiques (lors de manucures par exemple), ces derniers sont révélateurs de votre état de santé et de votre nutrition. Que cela soit à travers leurs couleurs, leurs tâches, leurs ondulations ou encore leurs stries... Voici les signes que vous transmettent vos ongles.

À chaque couleur, sa signification

Les ongles jaunes sont majoritairement causés par une consommation de tabac et par l'application de vernis sans base protectrice. À cela, ils peuvent également être signe de mycose. Dans ce cas, il faut consulter son dermatologue afin de trouver le traitement adapté. Concernant les ongles blancs, ils font généralement référence à une anémie ou bien à des chocs à répétitions (si ce ne sont que des tâches). À cela, les ongles ou noirs sont, le plus souvent, expliqués par des hématomes situés sous l'ongle. Et si vous constatez des rougeurs sur votre peau, ces dernières peuvent être dues à une inflammation.

Mais si la couleur de vos ongles renvoie à des problèmes internes, il faut également savoir comment interpréter la texture de ces derniers. Si elle est friable ou bien striée, elle indique un manque de fer dans votre alimentation ou bien un changement hormonal. Si vous remarquez des lignes blanches horizontales, c'est le signe qu'il faut consommer plus de protéines. Et en cas de crevasses verticales, vos ongles témoignent d'un manque de vitamine B12 ou de magnésium. Enfin, un ongle à la forme bombée est signe d'un manque d'oxygène dans le sang alors qu'un ongle qui se creuse, au contraire, est parfois le résultat d'une hypothyroïdie. Autant de signes dont il faut en discuter avec votre médecin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.