Quand couper ses cheveux chez le coiffeur aide à sauver les océans

Quand couper ses cheveux chez le coiffeur aide à sauver les océans
Les cheveux ont le pouvoir de dépolluer les océans.

Saviez-vous que les cheveux ont le pouvoir de dépolluer les océans et autres cours d'eau ? Un procédé naturel et éco-responsable utilisé par des professionnels membres de l'association "Coiffeurs justes". Explications.

Après avoir été coupés chez le coiffeur, les cheveux finissent généralement à la poubelle. Ce qui représente 50% des déchets d'un salon de coiffure. Pourtant, en tant que matière organique, ils possèdent de nombreux atouts, notamment en matière de développement durable. Un enjeu de taille exploité par l'association "Coiffeurs justes" - fondée par Thierry Gras en 2015 -, qui incite les coiffeurs à recycler les mèches récoltées afin de contribuer à la protection de l'environnement.

Les cheveux recyclés : un pouvoir anti-pollution

"C'est ce côté écolo surtout. On réduit nos déchets et c'est bon pour la planète, plutôt que de jeter des quantités astronomiques de cheveux toutes les semaines", s'est enthousiasmée Sophie Gaudet, coiffeuse à Belfort et partenaire de l'association, lors d'une interview accordée à France Bleu le 17 octobre 2019. Comme plusieurs de ses confrères, elle récupère ainsi tous les cheveux coupés en les répartissant dans des sacs de 2 kilos. Ensuite, l'experte en coiffure les met dans des collants puis les place dans l'eau.

Et grâce aux écailles de la fibre capillaire, les cheveux filtrent naturellement l'eau en retenant uniquement les saletés. Ces mêmes cheveux sont alors utilisables et lavables jusqu'à 10 fois. C'est donc une méthode économique, efficace et accessible à tous pour lutter contre la pollution.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.