Pourquoi Karl Lagerfeld était inséparable de son catogan depuis 1976 ?

Pourquoi Karl Lagerfeld était inséparable de son catogan depuis 1976 ?
Karl Lagerfeld à Hambourg, le 16 février 2009.

Aux commandes de la maison Chanel depuis 1983, Karl Lagerfeld était la tête pensante du chic absolu, qu'il appliquait aussi bien à ses créations qu'à son propre style. Le catogan, signature phare de son look, ne l'a jamais quitté depuis 1976, et voici la raison.

Lorsque l'on pense à Karl Lagerfeld, on imagine instantanément ses larges lunettes noires, ses mitaines, son plastron blanc... et son catogan. Le couturier décédé le 19 février 2019 arborait depuis la fin des années 1970 une queue de cheval basse et courte dont il ne pouvait se séparer. En 2012, le Kaiser dévoilait au magazine M les origines de sa coiffure iconique. "Lorsque j'en ai eu assez de la mode des longs cheveux bouclés - car j'avais les cheveux bouclés - j'ai commencé à les attacher. C'était en 1976."

Chic et pratique

Le choix de ce mythique catogan serait-il tout simplement dû à un souci de simplicité ? "C'est la coiffure la plus simple. Je ne suis pas très doué lorsqu'il s'agit de coiffer mes cheveux, je n'aime pas le gel et tous ces produits.", révélait le couturier qui, pour faire simple, utilisait du shampoing sec Klorane afin d'avoir une crinière toujours blanchie et jamais sale.

Le catogan aurait été porté pour la première fois par le conquérant mongol Gengis Khan au XIIe siècle avant d'être popularisé au XVIIe siècle par le comte William Cadogan, à qui il doit son nom. Il était arboré par certains soldats afin de dégager le visage et améliorer la vision au combat. Une astuce peut-être suivie par le Kaiser pour imposer sa vision affûtée dans le monde de la mode ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.