Pourquoi il vaut mieux ne pas utiliser les sèche-cheveux des hôtels

Pourquoi il vaut mieux ne pas utiliser les sèche-cheveux des hôtels
Les sèche-cheveux des chambres d'hôtel sont de véritables nids à bactéries.

S'il nous évite d'emporter notre propre appareil et permet donc de gagner un peu de place dans nos bagages pour des vêtements supplémentaires, le sèche-cheveux proposé dans les chambres d'hôtel ne serait pas le meilleur ami de nos cheveux, et ce pour des questions d'hygiène.

Chuck Gerba, microbiologiste américain, a passé au crible 9 chambres d'hôtel allant de 3 à 5 étoiles, à Los Angeles. Parmi les objets qu'il y a analysés figure le sèche-cheveux, cet outil indispensable à la routine capillaire de la plupart des femmes. Mais les résultats qu'il a obtenus devraient vous inciter à prendre votre propre appareil chauffant lors de vos prochains voyages. En effet, les sèches-cheveux des chambres d'hôtel sont remplis de germes !

Le grand oublié du ménage

Utilisé tour à tour par des milliers de clients, le sèche-cheveux d'une chambre d'hôtel se transforme en véritable nid à bactéries. D'autant plus que cet objet est souvent oublié par le personnel chargé du nettoyage des chambres, qui dispose de peu de temps pour effectuer cette tâche et se concentre logiquement sur les lits, le lavabo, la douche et les toilettes.

Comme le rappelle Chuck Gerba dans son étude, ce n'est pas parce qu'un objet paraît propre qu'il l'est réellement. Ainsi, les seaux à glaces, pommeaux de douche, menus du room service, bouilloires ou télécommandes sont également des foyers à microbes.

Rassurez-vous cependant, très rares sont les personnes à être tombées malades après avoir utilisé un sèche-cheveux de chambre d'hôtel. Une étude qui a toutefois le mérite de nous rappeler de bien nettoyer nos propres appareils et de nous laver régulièrement les mains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.