Poids, rides, acné, chirurgie esthétique... L'interview beauté de Lucie Lucas

Poids, rides, acné, chirurgie esthétique... L'interview beauté de Lucie Lucas
Lucie Lucas à la montée des marches du film "Sorry We Missed You" lors du 72e Festival de Cannes, le 16 mai 2019.

En tant qu'ambassadrice de la marque SO'BiO étic, Lucie Lucas a accordé une interview au magazine Ici Paris, dans laquelle elle a évoqué de long en large son rapport à la beauté.

Lucie Lucas a été révélée aux yeux du grand public grâce à la série "Clem" diffusée sur TF1, dans laquelle elle joue le personnage principal. Parallèlement à sa carrière d'actrice, la charmante brune de 33 ans s'est également fait une jolie place dans le monde de la beauté en devenant l'égérie de la marque de cosmétiques SO'BiO étic. À ce titre, la maman de 3 enfants s'est confiée sans tabou àIci Paris sur ses complexes physiques, sa peur de vieillir ou encore la chirurgie esthétique.

Vive le naturel !

Lucie Lucas a ainsi avoué qu'elle redoutait le jour où elle aura des rides. "J'appréhende un peu leur apparition : mon visage est un de mes partenaires de travail, je me demande forcément si j'aurai toujours autant de rôles dans quelques années. C'est aussi pour ça que je me suis installée dans une ferme, si je travaille moins en tant que comédienne, j'aurai des alternatives pour éviter la dépression", a-t-elle expliqué. Pour rappel, elle avait révélé en mai dernier vivre dans une ferme pour préparer sa famille à la fin du monde.

Dans la foulée, la comédienne a confié que son corps avait beaucoup changé à la suite de ses 3 grossesses. "Je me suis débarrassée de ma balance après ma deuxième grossesse, trop déprimante !", a-t-elle lancé, avant d'évoquer son plus gros complexe : "J'ai de l'acné depuis mes neuf ans, et ça dure toujours." Et de conclure en affirmant qu'elle refusait d'avoir recours à la chirurgie esthétique : "Je ne veux juger personne, car cela peut être un moyen de compenser un traumatisme, mais bien sûr, l'idéal est de s'accepter tel que l'on est."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.