Perdre du poids, plus difficile avec l'âge ? Une étude met fin aux idées reçues

Perdre du poids, plus difficile avec l'âge ? Une étude met fin aux idées reçues
D'après une étude, l'âge n'entre pas en jeu dans la perte de poids.

Il est très fréquent d'entendre dire que plus on vieillit, plus on a du mal à perdre des kilos. Pourtant, une récente étude scientifique a démontré que cette croyance largement répandue n'était pas fondée. Explications.

Publiée dans la revue "Clinical Endocrinology" en novembre 2020, une étude anglaise s'est penchée sur le lien entre le vieillissement et la perte de poids. Pour mener à bien cette dernière, les chercheurs ont analysé durant des mois 242 patients obèses choisis au hasard, et divisés en deux groupes : les moins de 60 ans, et ceux âgés de 60 à 78 ans, qui ont tous passé le même séjour dans un service médical (condition, durée, prise en charge...).

L'âge n'a pas d'influence sur la perte de poids

D'après les conclusions de l'étude, le fait de vieillir n'est absolument pas une barrière pour perdre des kilos. En effet, les patients des deux groupes ont perdu, en moyenne, le même poids : les moins de 60 ans ont réduit de 6,9 % leur masse corporelle, alors que les plus de 60 ans l'ont diminué de 7,3%. Les deux groupes ayant réussi à perdre du poids uniquement en adoptant une hygiène de vie plus saine.

"L'âge ne devrait pas être un obstacle à la gestion du mode de vie de l'obésité. Plutôt que de faire obstacle à l'accès des personnes âgées aux programmes de perte de poids, nous devrions faciliter ce processus de manière proactive. Agir autrement risquerait de risquer une négligence supplémentaire et inutile des personnes âgées à cause d'idées erronées de la société", ont tenu à préciser les chercheurs. Une étude qui va sûrement redonner de l'espoir à de nombreuses personnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.