Patrick Alès, l'inventeur du brushing, est mort à 88 ans

Patrick Alès, l'inventeur du brushing, est mort à 88 ans
Patrick Alès et Noémie Lenoir à l'hôtel Régina à Paris, le 3 octobre 2014.

Marine Cournede

Ancien coiffeur de célébrités et fondateur du groupe Alès (Phyto, Liérac, Joawe...) Patrick Alès était aussi l'inventeur du brushing. Il s'est éteint le 21 mai 2019 à l'âge de 88 ans.

Plus d'un mois après la disparition de Jean-Louis David, le 3 avril dernier, voilà qu'un autre grand artiste de la coiffure tire sa révérence. Ce sont la famille et les dirigeants du groupe de Patrick Alès qui ont annoncé sa mort ce mardi, à l'âge de 88 ans. "De Catherine Deneuve à Jackie Kennedy, Patrick Alès a coiffé les plus grandes personnalités et a été pionnier dans la création de concepts innovants dans les soins des cheveux par les plantes", a indiqué le communiqué du groupe Alès, dont il était le fondateur.

On lui doit le brushing

Né Jésus Gonzalez au nord de l'Espagne en 1930, il fuit la guerre civile avec sa famille et débarque en France à l'âge de 7 ans. D'abord coursier pour les plus grands salons de coiffure parisiens à l'adolescence, il grimpe les échelons et devient lui-même un coiffeur de renom. Il côtoie alors d'autres pointures du milieu comme Jacques Dessange ou Jean-Louis David et coiffe aussi bien les célébrités que les mannequins de grandes maisons de luxe comme Givenchy ou Balmain.

Mais le véritable coup de maître de Patrick Alès, c'est incontestablement l'invention du brushing. En 1964, il met au point des mises en forme temporaires de la chevelure grâce à une technique de brossage de cheveux mouillés, un séchoir dans l'autre main. Riche de ce succès, il fonde son propre salon de coiffure près des Champs-Élysées un an plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.