Non, sourire ne cause pas de rides

Non, sourire ne cause pas de rides
Le sourire n'est pas autant responsable des rides qu'on le pense.

Alors que le sourire est associé depuis des années à l'apparition des rides, il semblerait que la réalité soit légèrement plus complexe. Il est temps de démêler le vrai du faux.

Dans la lutte contre les rides, deux expressions faciales s'opposent : le sourire et la "resting bitch face" ou "tête de peste" si on la traduit littéralement. Alors que la première est perçue comme l'ennemie numéro 1 de celles qui craignent d'avoir des rides, la seconde serait la solution pour les éviter, en raison de son absence d'expressions. "Sourire rend âgée, la tête de peste conserve la beauté", peut-on lire comme gimmick sur internet. Et la diabolisation du sourire ne date pas d'hier. Comme l'explique le dermatologiste new-yorkais Paul Jarrod Frank, dans un entretien accordé à Allure, cette perception remonte au 19e siècle en Europe : "Les mères racontaient à leurs filles que si elles souriaient, des rides allaient apparaître et elles deviendraient moins susceptibles de trouver un époux".

Le sourire, pas si ravageur que ça

"Les expressions faciales seules ne suffisent pas à creuser les rides du sillon nasogénien(autour des ailes du nez, ndlr). La plupart des rides sont dues à un ensemble de facteurs : l'épaisseur de la peau, l'élasticité, l'amas de graisse et la teneur en collagène", explique Paul Jarrod Frank. Il poursuit : "Tous ces facteurs sont liés à la génétique ou à l'environnement."

S'il est vrai que les pattes d'oies sont, quant à elles, davantage creusées par le sourire, les dermatologistes expliquent que ce phénomène peut être grandement atténué par l'utilisation de crèmes solaires et de sérums riches en antioxydants. En d'autres termes, vous pouvez continuer à sourire !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.