Naomi Campbell : à 49 ans, la mannequin se sent enfin bien dans sa peau

Naomi Campbell : à 49 ans, la mannequin se sent enfin bien dans sa peau
Naomi Campbell lors du "Time 100 Gala" 2019 à New York, le 23 avril 2019.

À la grande surprise de tous, Naomi Campbell a révélé avoir été longtemps complexée par son physique, lors d'une interview accordée au Vogue britannique pour le numéro du mois de juillet 2019.

Admirée pour sa beauté féline et son physique de rêve, Naomi Campbell a pourtant avoué avoir souffert de nombreux complexes physiques. "En grandissant, je ne me suis jamais sentie à l'aise dans ma peau. À l'école, les gens m'appelaient Olive Oyl ou Brindille, et je me sentais étrange et pas à la hauteur", a-t-elle d'abord expliqué dans les colonnes du Vogue britannique.

Des complexes physiques difficiles à surmonter

Et malgré son succès international dans le mannequinat dès les années 1990, la top model d'origine jamaïcaine est restée "énormément complexée", notamment lorsqu'elle faisait "des photos en lingerie". "Même dans ma vie quotidienne, si je portais un jean serré ou un legging dans la rue, je m'assurais toujours d'attacher un cardigan autour de ma taille pour ne pas me sentir exposée", a-t-elle ensuite précisé.

Et de poursuivre : "Il m'a fallu beaucoup de temps pour que je me sente bien dans mon corps - c'est quelque chose qui vient avec l'âge et qui ne s'est réellement produit que ces dernières années. Ma mentalité a joué un grand rôle dans ce travail, et faire du sport a aidé parce que cela renforce aussi mon mental."

"J'ai aussi appris à ne pas prendre mon corps pour acquis. Certaines personnes pensent que j'en fais trop, mais aujourd'hui, je connais mes limites (...) J'ai appris à ne pas me sentir coupable de rester au lit quand j'ai passé plusieurs semaines au travail ; je sais maintenant comment m'allonger sur la plage et laisser simplement la journée passer", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.