Maquillage : cet outil du quotidien est un véritable nid à bactéries

Maquillage : cet outil du quotidien est un véritable nid à bactéries
Quel est l'accessoire make-up le plus sale de notre trousse à maquillage ?

Une étude britannique alerte sur le nid à bactéries que peut être notre trousse de maquillage. Et un de nos accessoires phare détrône les autres, lequel ? Les paris sont lancés.

Notre trousse de maquillage regorge de trésors et prend parfois des airs de caverne d'Ali Baba ! Pinceaux, ciseaux et autres accessoires trônent au milieu d'une masse de cosmétiques. Et si l'on s'extasie parfois devant, notre vanity est pourtant un véritable nid à microbes. C'est en tout cas ce que révèle une étude publiée dans la revue Journal of applied Microbiology par les scientifiques de l'université de Aston, à Birmingham. Rouge à lèvres, brillant à lèvres, eye-liner, mascara... Tout y est passé. Et ce n'est pas moins de 79 à 90% de nos cosmétiques qui seraient infectés par un taux élevé de bactéries. Par ailleurs, l'étude nous apprend que la star de notre vanity, le beauty blender, devient LE vilain petit canard. En effet, cette éponge en forme d'oeuf, idéale pour appliquer votre fond de teint, serait l'un des plus sales outils.

 

Mise en garde

L'étude montre que 93% des beauty Blenders testés n'avaient jamais été nettoyés et que 64% continuaient d'être utilisés après être tombés au sol. Les chercheurs mettent en garde sur l'importance primordiale de nettoyer, voire de changer nos accessoires make-up régulièrement. Cela limite la prolifération de bactéries notamment sur les zones sensibles comme les yeux, la bouche ou encore sur des micro-coupures. Par ailleurs, il est important de surveiller les dates de péremption de vos cosmétiques et de veiller à leur bonne application. Un bon début pour limiter les risques !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.