Le thermage, une alternative au lifting ?

Le thermage, une alternative au lifting ?
Moins invasif qu'un lifting classique, le thermage fait fureur.

C'est la nouvelle mode chez les stars en quête d'éternelle jeunesse : le thermage. Cette méthode non invasive permet d'obtenir un petit coup de jeune sans un passage sous le bistouri. On décrypte.

Le thermage, kesako ? Inventée au début des années 2000, la méthode consiste à diffuser des ondes électromagnétiques à l'intérieur des tissus. Pour ce faire, on diffuse en profondeur de la chaleur dans l'épiderme tout en envoyant des vibrations pour booster la production de collagène. Le processus va alors pousser la peau à se régénérer pour un résultat plus ferme et plus dense.

Thermage pour tous ?

Si le thermage a du succès, c'est avant tout parce qu'il est relativement peu invasif comparé à des procédures comme le lifting. Néanmoins, et même si le thermage peut s'appliquer sur de nombreuses zones en manque de tonicité (bras, intérieur des cuisses, visage...), il a également ses limites. En effet, il est tout de même conseillé de l'utiliser en même temps que des injections de botox pour un résultat optimal. Par ailleurs, il s'adresse en priorité aux personnes qui ne subissent pas un relâchement de la peau trop important. En conséquence, il devient en général insuffisant au-delà d'une certaine limite d'âge. Pour conclure : si le thermage peut momentanément retarder le lifting, il ne saurait à l'heure actuelle prétendre le remplacer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.