Le lissage japonais : comment ça marche ?

Le lissage japonais : comment ça marche ?
Les effets du lissage japonais durent environ 6 mois.

Émilie Nougué

Également appelée yuko du nom de Yuko Yamashita, coiffeuse japonaise ayant inventé le procédé, cette technique est capable de raidir et dompter toutes les crinières, y compris les plus rebelles, et ce pour environ 6 mois. Mais comment fonctionne le lissage japonais ?

Le lissage japonais se déroule en 3 étapes principales. La première consiste à appliquer, sur cheveux lavés mais non séchés, un produit contenant des protéines de soie dont le temps de pause oscillera entre 10 et 45 minutes, en fonction de la nature du cheveu. Ce produit a pour fonction de détendre la fibre capillaire sans l'abîmer. La chevelure est ensuite rincée, puis séchée pour mieux faire pénétrer le produit.

Une technique longue mais efficace

Deuxième étape : le lissage. Grâce à des plaques chauffantes (en céramique, pour ne pas abîmer les cheveux), le coiffeur raidit la chevelure mèche par mèche. Puis il y applique un lait fixateur qui doit être posé une quinzaine de minutes pour mieux faire durer le lissage.

Passé ce temps de pause, les cheveux sont, une nouvelle fois, rincés et lavés. Après le séchage, un coiffage aux doigts ou un dernier passage des plaques chauffantes permet, enfin, d'admirer le résultat !

Au total, un lissage japonais demande entre 4 et 6 heures de travail. Quant au prix, comptez entre 350 et 700 euros, voire plus, selon les salons. Un budget conséquent donc mais qui en vaut la chandelle pour celles qui ont tout essayé afin de maîtriser leur crinière. En effet, la technique yuko offre un rendu bluffant sur la durée, évitant des heures d'utilisation du fer à lisser à celles qui veulent passer du bouclé au raide au quotidien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.