Le comité Miss France accusé de grossophobie ? Sylvie Tellier répond fermement

Le comité Miss France accusé de grossophobie ? Sylvie Tellier répond fermement
Sylvie Tellier lors de la générale de "L'Oiseau Paradis" au Paradis Latin à Paris, le 6 juin 2019.

Aurélie Ngambi

Le 11 octobre 2019, Sylvie Tellier a accordé une interview exclusive à Femme Actuelle, dans laquelle elle répond à Amandine Billoux, une ex-prétendante au titre de Miss Auvergne 2019 qui accuse la société Miss France de grossophobie.

À deux mois de la prochaine élection Miss France, Sylvie Tellier a balayé les accusations de grossophobie visant le célèbre concours de beauté. "Dans le concours, il n'y a aucune sélection sur le poids. Cela reste un concours de beauté, il y a des critères physiques mais pas seulement : on juge aussi l'élégance, la culture générale... Il y a énormément de critères. Si elle n'a pas gagné l'élection locale, c'est que le public ne l'a pas choisie. Je trouve cela réducteur de limiter le concours à des critères physiques, même si c'est important", a-t-elle d'abord expliqué à Femme Actuelle, ce vendredi 11 octobre.

Le poids ne fait pas tout

La femme d'affaires de 41 ans a ensuite appuyé ses propos en évoquant les formes pulpeuses de Miss France 2019. "Elle fait un raccourci. Vaimalama Chaves est le premier exemple d'une Miss qui ne fait pas une taille 36. Je suis navrée pour Amandine Billoux, mais elle pourra se représenter", a-t-elle précisé, avant de s'interroger : "D'abord, qu'est-ce qu'une jeune femme ronde ? À poids égal, elle peut être différente. Tant que je serai là, on ne pèsera jamais les candidates. (...) Peut-être que le public français n'est pas prêt à élire une jeune femme qui fait un 46 ou plus."

Et de conclure : "Personnellement, je veux des jeunes femmes qui se sentent bien dans leur peau, qui vont se déplacer avec élégance, être jolies, harmonieuses, qui savent prendre la parole... Mais tout cela est très subjectif. À la fin, c'est le public qui juge ces jeunes femmes. Notre rôle est d'avoir une certaine uniformité mais en aucun cas d'imposer des critères de poids."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.