Le bronzage prononcé de Donald Trump serait dû à ses "bons gènes"

Le bronzage prononcé de Donald Trump serait dû à ses "bons gènes"
Donald Trump lors d'un discours sur le "shutdown" du gouvernement américain à Washington, le 19 janvier 2019.

Marine Cournede

Un haut responsable de la Maison Blanche s'est entretenu avec le New York Times sur le mystérieux bronzage du président américain, qui ne semble pas ternir, même en plein mois de février.

À l'image de sa personnalité, le look de Donald Trump est loin de passer inaperçu. Mais plus encore que son brushing peroxydé ou sa large cravate rouge, c'est son bronzage extrême qui fascine le public. Le 2 février 2019, le New York Times a publié un article visant à mettre en lumière le secret qui se cache derrière ce teint furieusement vitaminé, et c'est un haut responsable de la Maison Blanche - souhaitant garder l'anonymat - qui s'est chargé d'éclairer les lanternes du journal. Verdict ? Un hâle complètement naturel, dû aux "bons gènes" du président.

Et un peu de poudre transparente

Toujours selon cette source anonyme, Donald Trump sublimerait son "glow" avec un peu de poudre "mais une transparente, et non une bronzante" précise-t-il.

Une déclaration qui n'a pas manqué de faire réagir les internautes, peu convaincus par cette excuse des "bons gènes". L'imagination sans bornes de ces derniers a alors donné naissance à bon nombre de "memes", moquant la crédibilité de cette réponse. On peut ainsi voir la photo d'un crayon de couleur orange avec en légende : "Trump déclarant que son bronzage est dû à ses bons gènes fait sens quand on voit cette rare photo en couleur de sa grand-mère paternelle, Elizabeth".

Par ailleurs, des rumeurs avaient déjà circulé via une makeup artist en 2016 ainsi que dans le livre, publié en 2018, de Omarosa Manigault Newman, ancienne collaboratrice de Donald Trump, sur l'existence d'un lit de bronzage que le président utiliserait tous les matins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.