Le blur, cette base qui crée un teint parfait

Le blur, cette base qui crée un teint parfait
À mi-chemin entre soin et maquillage, le blur sublime le teint de façon naturelle.

Imperfections floutées, épiderme lissé et zones luisantes effacées... Non, on ne parle pas d'un filtre photo miracle mais du blur, cette base de teint qui camoufle les défauts tout en prodiguant une mine radieuse.

Si le terme "blur" ne vous évoque rien, c'est peut être parce que vous ne l'avez pas encore intégré à votre routine beauté. Comme son nom l'indique (blur signifie "flouter" en français), il a pour rôle de sublimer votre teint en gommant les petites imperfections.

Comment agit le blur ?

À mi-chemin entre un soin et un fond de teint, le blur agit comme un perfecteur qui unifie en réfléchissant la lumière. Sa texture, auparavant plutôt épaisse, s'apparente aujourd'hui à celle d'une crème légère et laisse la peau respirer. Parmi les vertus du blur, il lisse l'épiderme, floute les imperfections, atténue les zones luisantes et s'octroie même des fonctions d'highlighter en captant la lumière flatteuse, grâce à sa formule à base de nacres ultra fines. Un teint radieux, en somme.

Comment appliquer le blur ?

Si vous êtes du genre no make-up, vous pourrez juste appliquer votre blur après votre crème de jour pour un combo soin et correcteur. En revanche, si vous vous maquillez tous les jours, vous appliquerez alors le blur juste avant votre fond de teint/poudre. Certaines préfèrent limiter l'application à la zone T et aux pommettes, alors que d'autres n'hésitent pas à étaler le blur sur tout le visage, encore une fois, c'est une question de choix.

Nota Bene : pour un joli teint, pas besoin d'abuser du produit (au risque d'avoir un rendu cireux), une goutte suffit à camoufler les imperfections. On veille également à choisir un blur non comédogène pour éviter le débarquement des boutons.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.