Le baume à lèvres réduit-il les postillons ? Une étude dans le viseur

Le baume à lèvres réduit-il les postillons ? Une étude dans le viseur
Le baume à lèvres : une solution anti-coronavirus ?

D'après des chercheurs américains, le fait d'appliquer du baume à lèvres pourrait aider à réduire la transmission de la covid-19. Explications.

Ce n'est un secret pour personne, le coronavirus se transmet essentiellement par l'intermédiaire de gouttelettes de salive. Et d'après une étude publiée par la revue scientifique américaine "PNAS" en mai 2020, le simple fait de parler serait l'un des principaux facteurs de transmission. Une thèse confirmée par une seconde étude publiée en octobre dans la revue "Physical Review Fluids". Cette dernière précise que certaines lettres prononcées comme le "p" et le "i" génèrent plus de gouttelettes de salive que les autres lettres de l'alphabet, mais pas seulement...

Le baume à lèvres : un soin anti-covid ?

À la suite de leurs conclusions, les chercheurs ont également avancé une idée simple qui, d'après eux, pourrait être très efficace pour réduire les gouttelettes pulvérisées : utiliser du baume à lèvres. "Après avoir analysé les propriétés physiques de la salive et ses interactions avec les lèvres, les chercheurs ont montré que le baume à lèvres déstabilise la formation de filaments sur les lèvres et, au moins pour un individu, réduit de quatre fois le nombre de gouttelettes pulvérisées. Ils suggèrent qu'un baume pourrait être développé comme une stratégie d'atténuation bon marché et efficace", explique le compte rendu de l'étude.

Une solution qui pourrait être pratique lorsqu'il est difficile, voire impossible de porter un masque, comme par exemple au restaurant ou lors d'un dîner chez des amis. Sans oublier que le fait d'appliquer du baume à lèvres reste avant tout un geste indispensable pour garder de belles lèvres hydratées et souples sur la durée. Vous l'aurez compris, c'est donc une idée tout bénéf' !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.