Lavage des cheveux, on démêle le vrai du faux : 3 idées reçues

Lavage des cheveux, on démêle le vrai du faux : 3 idées reçues
Eau froide, eau chaude ? Chaque température a ses avantages.

À l'heure du bain, le coiffeur n'est plus là pour prodiguer ses conseils de soin. Les hésitants se méfient et n'osent pas tester d'autres méthodes par peur du résultat. Zoom sur trois idées reçues pour mieux se laver les cheveux !

Le rinçage est plus efficace la tête en bas : vrai

Au moment du shampooing, beaucoup utilisent du produit en quantité excessive et ne prennent pas le temps de malaxer délicatement le tout pour le faire pénétrer dans la chevelure. Tout comme la mauvaise application, le rinçage n'est pas minutieux. Il ne suffit pas seulement de passer de l'eau sur le soin lavant. En restant tête droite, des résidus sont régulièrement oubliés à l'arrière du crâne. Se pencher vers l'avant, c'est l'assurance de nettoyer plus facilement la chevelure en profondeur pour un résultat véritablement propre !

L'eau froide est recommandée pour se laver les cheveux : vrai et faux

Chaque température a ses avantages, mais l'idéal est encore d'opter pour une eau tiède. Pourquoi ? La vapeur cause des frisottis, brûle le cuir chevelu et stimule en excès les glandes sébacées. Si tout cela fragilise les cheveux, l'ouverture des pores de façon naturelle favorise le nettoyage et l'exfoliation. En comparaison, l'eau froide n'a qu'un seul défaut : celui d'être moins agréable. Jean-Louis David énonce les nombreux bénéfices sur son site officiel : "Elle scelle les écailles de la fibre pour lisser la cuticule et rend donc bien vos cheveux plus brillants. Mais cette action emprisonne également l'hydratation au coeur du cheveu, pratique ! Et puisqu'elle préserve le sébum et les agents hydratants des soins, elle évite les frisottis. Mieux encore, elle active la microcirculation du cuir chevelu ce qui favorise la pousse, limite les chutes saisonnières et resserre ses pores pour le protéger des impuretés. En outre, elle empêche les cheveux de gonfler et détend les boucles."

Impossible de se laver les cheveux sans shampooing : faux

Aux États-Unis, la tendance du "no poo", l'abréviation de "no shampoo", fait des ravages et gagne les autres continents. Dans votre baignoire, le shampooing est remplaçable ! Les astuces de grand-mères sont multiples. "À l'heure où les produits chimiques sont régulièrement pointés du doigt pour leurs effets sur la santé, nombreux sont ceux qui se tournent vers des alternatives plus naturelles pour prendre soin de leur cheveux. Eau claire, bicarbonate de soude ou vinaigre de cidre, ou après-shampoing naturel sans silicones (low-poo) : les alternatives ne manquent pas", explique L'Express.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.