L'anti-cernes permanent, nouvelle coqueluche beauté

L'anti-cernes permanent, nouvelle coqueluche beauté
L'anti-cernes permanent s'injecte à la façon d'un tatouage sous la peau.

Marine Cournede

Vous connaissiez déjà le maquillage permanent pour les sourcils, les paupières ou encore les lèvres. Voilà que les cernes rejoignent elles aussi le club des tatoués. Et les résultats sont impressionnants.

Depuis quelques années, le maquillage permanent surfe parmi les tendances beauté et se présente comme une bénédiction pour celles qui rêvent d'avoir des sourcils toujours bien dessinés, un regard ourlé d'eyeliner même au réveil ou une bouche pulpeuse au quotidien. Pour le plus grand bonheur des beautistas, les cernes violacées qui soulignent parfois le regard tel une ombre menaçante planant sur le moral, sont en passe d'appartenir au passé.Voilà ce qu'il faut savoir sur ce nouveau tatouage make-up.

Comment ça marche ?

Pour venir à bout des cernes colorées, dues à un dérèglement des tissus lymphatiques, le "tatouage" d'anti-cernes injecte un pigment sous la peau qui vient se loger entre la couche assombrie et l'épiderme. Lancée par Rodolpho Torres, un tattoo artist brésilien spécialisé dans les affections cutanées mineures, cette technique est perfectionnée par l'utilisation d'un appareil permettant de détecter la carnation de chaque patient, pour assurer un résultat aussi naturel que possible. L'encre est permanente, ne se décolore pas au soleil, et une séance est suffisante pour réaliser le tatouage.

Quels effets secondaires ?

Cette technique étant relativement nouvelle, il est pour l'instant difficile d'en prévoir les effets sur le long terme, mais avec le vieillissement autour des yeux, il est possible que la peau s'affaisse, provoquant un déplacement des pigments, et donc un rendu inégal après un certain temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.