Jennifer Garner : "Je ressemblerai (toujours) à une femme qui a eu trois bébés"

Jennifer Garner : "Je ressemblerai (toujours) à une femme qui a eu trois bébés"
Jennifer Garner lors de la 26e cérémonie des Screen Actors Guild Awards, à Los Angeles, le 19 janvier 2020.

L'actrice Jennifer Garner, à l'affiche de Yes Day sur Netflix, était l'invitée du podcast Happy Mum, Happy Baby. Elle en a profité pour parler du corps post partum des femmes, elle qui continue de subir critiques et allusions sur son ventre rebondi.

Mère de trois enfants - Violet (2005), Seraphina (2009) et Samuel (2012) - fruits de son amour avec son ex-mari Ben Affleck, Jennifer Garner était l'invitée du podcast Happy Mum, Happy Baby animé par Giovanna Fletcher publié sur Youtube, le 9 mars dernier. L'occasion pour l'actrice de 48 ans de revenir sur la pression que peuvent subir les femmes après leur accouchement, notamment au sujet de leur corps et des changements qu'il subit avec une grossesse. Un sujet qui lui tient à coeur alors qu'elle-même est confrontée à ces critiques, et même à certaines spéculations autour de son ventre encore arrondi après ses trois grossesses. "C'est incroyable. J'ai tellement d'amies qui retrouvent leur physique, et je suis tellement heureuse pour elles, commence-t-elle par expliquer. je ne suis pas l'une d'entre elles. Ce n'est pas mon truc". Et de poursuivre :"Je peux travailler très dur, et je peux être très en forme, je ressemblerai à une femme qui a eu trois bébés, et ce sera toujours le cas."

Un appel à la normalisation du ventre post partum

En 2014, alors qu'elle était invitée dans le talk-show d'Ellen DeGeneres, Jennifer Garner avait déjà mis les points sur les "i" alors que certains soupçons sur une éventuelle quatrième grossesse pesaient sur elle : "Je ne suis pas enceinte, mais j'ai eu trois enfants et j'ai une bosse. À partir de maintenant, mesdames, j'aurai une bosse, et ce sera ma bosse de bébé. Elle n'ira nulle part. Son nom est Violet, Sam et Sera." Il semblerait que le message ne soit pas bien passé puisque dans ce podcast elle explique : "J'ai 48 ans, et je suis célibataire, et ça arrive encore". Et de conclure en laissant passer un double message en faveur des femmes et en balayant d'un revers les critiques : "C'est juste un corps. Soyez-en reconnaissante. Il vous a porté jusqu'ici. Il a porté des bébés pour vous. Que voulez-vous d'autres ? Mon Dieu !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.