#Jegardemespoils : le hashtag qui lutte contre les diktats de la beauté

#Jegardemespoils : le hashtag qui lutte contre les diktats de la beauté
Des femmes montrent fièrement leurs poils sur les réseaux sociaux.

En plein boom du phénomène body positive, le mouvement #Jegardemespoils souhaite que les femmes n'aient plus honte de leur pilosité. Décryptage de cette initiative solidaire et féministe.

La pilosité des femmes reste encore un sujet tabou dans notre société. D'ailleurs, nombreuses sont celles qui utilisent toutes les techniques à leur disposition (épilation à la cire, rasage, épilateur, laser...), afin d'afficher une peau imberbe en toutes circonstances. Ce qui n'est pas le cas de Mélanie, une jeune femme qui a décidé de montrer fièrement ses poils en publiant une photo sur Twitter. Malheureusement, cette dernière a fait l'objet de nombreuses insultes à la suite de son intervention.

"Je milite pour ma liberté d'exister avec mes poils et je me fais harceler continuellement depuis 5 jours, par des milliers de personnes dont certains qui souhaitent ma mort. Oui, je me sens profondément seule dans mon combat", a-t-elle déploré sur son compte, le 14 septembre 2020.

Solidarité et bienveillance

Face à cet acharnement, des dizaines de femmes ont souhaité lui apporter leur soutien en partageant des photos sur lesquelles elles assument leurs poils de la même façon. Le tout accompagné de l'hashtag #Jegardemespoils. "#Jegardemespoils parce que je suis magnifique comme ça et que je m'en fous des rageux", s'exclame par exemple l'une d'entre elles.

"D'ailleurs, en parlant de poils, c'est bien de parler des jambes et des bras mais qui ici comme moi à la fameuse ligne de poils sur le bas du ventre ? Et des poils entre les deux sourcils, faut en parler aussi #jegardemespoils", peut-on également lire, ou encore : "#jegardemespoils si ça dérange quelqu'un c'est pas mon problème."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.