Iris Mittenaere se confie sur son physique au naturel : "Je me fais violence"

Iris Mittenaere se confie sur son physique au naturel : "Je me fais violence"
Iris Mittenaere lors du défilé Stéphane Rolland automne-hiver 2019/2020 au Palais Garnier à Paris, le 2 juillet 2019.

Iris Mittenaere était, mardi 25 mai 2021, l'invitée du deuxième épisode du nouveau podcast de Télé-Loisirs intitulé Femmes de télé. L'ex-miss s'est confiée sur son physique et notamment sur ses complexes.

En 2017, Iris Mittenaere est sacrée Miss France. Un conte de fée qui se poursuit en devenant un an plus tard Miss Univers. Deux titres qui auraient pu rassurer la jeune femme sur son physique et lui donner confiance en elle. Mais comme de nombreuses personnes, celle qui a avoué devoir faire face à des remarques sexistes a ses propres complexes. "Dans les concours de beauté, on est tout le temps hyper maquillées, au top, coiffées, etc. J'avais tendance à ne me trouver belle que comme ça. Je me disais la beauté, c'est quand on a des faux cils et des cheveux en choucroute", a-t-elle expliqué dans le podcast Femmes de télé, de Télé-Loisirs.

"Je suis humaine"

Mais petit à petit, la co-animatrice de Ninja Warrior a pris conscience qu'en se cachant derrière le maquillage, elle se mentait à elle-même. Elle a donc décidé de franchir le pas, en osant se montrer au naturel sur les réseaux sociaux : "J'ai dû faire un véritable effort et me dire un jour : 'OK, je poste une photo de moi sans maquillage', et en fait ça c'est hyper bien passé." Désormais, la présentatrice a assuré qu'elle s'assumait totalement : "Maintenant, je me fais violence et je montre mes défauts. Quand j'ai un bouton sur la tête, je zoome dessus en story. Quand on me dit 'Ta peau est parfaite comment tu fais, en réalité ?', non, elle n'est pas du tout parfaite ! C'est hyper important pour moi de montrer que je suis humaine. Je veux montrer que je suis comme tout le monde au final." Une belle initiative qui permettra peut-être à certaines femmes d'apprendre à s'aimer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.