Chirurgie esthétique : Mathilde Seigner prête à sauter le pas ? Elle répond !

Chirurgie esthétique : Mathilde Seigner prête à sauter le pas ? Elle répond !
Mathilde Seigner à l'avant-première du film "Éperdument" au cinéma UGC Normandie à Paris, le 29 février 2016.

L'actrice à l'affiche de "Ni une ni deux", en salle le 29 mai 2019, a accordé une interview à Télé 7 jours dans laquelle elle se confie notamment sur son rapport à la chirurgie esthétique.

Sophie Davant, Josiane Balasko, Jane Fonda, Liane Foly... elles sont plusieurs à avoir eu recours à la chirurgie esthétique ou à des injections et à l'assumer parfaitement. Entre complexes de toujours et signes de l'âge, bon nombre de femmes (et d'hommes) sautent le pas pour se sentir mieux dans leur peau. Mais qu'en pense Mathilde Seigner ? Dans son nouveau film "Ni une ni deux", elle incarne une actrice qui se voit dans l'obligation de faire appel à un sosie afin de la remplacer sur son prochain tournage, à cause d'une chirurgie ratée.

"J'aurais trop peur d'en ressortir défigurée"

Interrogée par Télé 7 jours sur une éventuelle perspective de passer sur le billard, l'actrice, avec son habituel franc-parler, répond : "J'ai essayé une fois le Botox®. Aucun intérêt : l'effet a disparu en deux mois". Peu convaincue, Mathilde Seigner ne retentera peut-être pas l'expérience de sitôt.

Quant à passer à l'étape supérieure, à savoir le lifting, l'actrice se montre catégorique. "Je ne me lancerai pas dans une grosse opération, type lifting. J'aurais trop peur d'en ressortir défigurée", explique-t-elle avant d'ajouter : "Comme Julie (son personnage dans le film, ndlr), avec sa bouche de canard. Et puis, je m'assume très bien."

Consciente de ce qui plaît chez elle, Mathilde Seigner conclut avec humour : "Le public apprécie avant tout mon franc-parler et mon côté naturel. J'en profite."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.