Charlotte Gainsbourg a été complexée par la beauté de Jane Birkin

Charlotte Gainsbourg a été complexée par la beauté de Jane Birkin
Charlotte Gainsbourg à la soirée Kering Women In Motion Awards lors du 72e Festival de Cannes, le 19 mai 2019.

Charlotte Gainsbourg est la cover girl du numéro de juillet 2019 de Marie Claire. À cette occasion, l'actrice s'est livrée à coeur ouvert dans les colonnes du magazine, notamment sur son rapport à la beauté et ses complexes physiques passés.

En France, Charlotte Gainsbourg est considérée comme une it-girl au charme envoûtant. Grâce à sa beauté singulière et son allure de mannequin, elle est même l'égérie de plusieurs marques de luxe, comme Gérard Darel et Saint Laurent. Pourtant, la chanteuse française a eu beaucoup de mal à s'accepter physiquement.

"Vraiment, c'était vachement dur de m'assumer en tant que femme, ça a été d'une lourdeur... Alors que parfois je revois des photos de moi avant, et je me dis que je n'étais pas si affreuse !", a-t-elle avoué lors d'un entretien accordé à Marie Claire.

Une comparaison mère-fille compliquée à gérer

Selon elle, ses complexes physiques ont notamment été causés par l'image de sa mère, Jane Birkin, icône de mode et véritable sex symbol dans les années 1970. "Ma mère a été le summum de la beauté", a-t-elle souligné. Mais la demi-soeur de Lou Doillon a tenu à préciser qu'elle n'a jamais ressenti de jalousie, concurrence ou animosité envers sa célèbre maman : "Il n'y avait pas de rivalité à avoir, quand on voit des photos - mais pas juste les photos, ce n'était pas juste un visage, c'était tout son personnage, son attitude - il n'y avait pas de rivalité du tout."

Fort heureusement, la compagne d'Yvan Attal est bien dans sa peau et se sent, à 47 ans, plus épanouie que jamais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.