Charlotte Gainsbourg a été complexée par la beauté de Jane Birkin

Charlotte Gainsbourg a été complexée par la beauté de Jane Birkin
Charlotte Gainsbourg à la soirée Kering Women In Motion Awards lors du 72e Festival de Cannes, le 19 mai 2019.

Aurélie Ngambi

Charlotte Gainsbourg est la cover girl du numéro de juillet 2019 de Marie Claire. À cette occasion, l'actrice s'est livrée à coeur ouvert dans les colonnes du magazine, notamment sur son rapport à la beauté et ses complexes physiques passés.

En France, Charlotte Gainsbourg est considérée comme une it-girl au charme envoûtant. Grâce à sa beauté singulière et son allure de mannequin, elle est même l'égérie de plusieurs marques de luxe, comme Gérard Darel et Saint Laurent. Pourtant, la chanteuse française a eu beaucoup de mal à s'accepter physiquement.

"Vraiment, c'était vachement dur de m'assumer en tant que femme, ça a été d'une lourdeur... Alors que parfois je revois des photos de moi avant, et je me dis que je n'étais pas si affreuse !", a-t-elle avoué lors d'un entretien accordé à Marie Claire.

Une comparaison mère-fille compliquée à gérer

Selon elle, ses complexes physiques ont notamment été causés par l'image de sa mère, Jane Birkin, icône de mode et véritable sex symbol dans les années 1970. "Ma mère a été le summum de la beauté", a-t-elle souligné. Mais la demi-soeur de Lou Doillon a tenu à préciser qu'elle n'a jamais ressenti de jalousie, concurrence ou animosité envers sa célèbre maman : "Il n'y avait pas de rivalité à avoir, quand on voit des photos - mais pas juste les photos, ce n'était pas juste un visage, c'était tout son personnage, son attitude - il n'y avait pas de rivalité du tout."

Fort heureusement, la compagne d'Yvan Attal est bien dans sa peau et se sent, à 47 ans, plus épanouie que jamais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.