Cette raison pour laquelle il ne faut plus jeter de cheveux à la poubelle

Cette raison pour laquelle il ne faut plus jeter de cheveux à la poubelle
Ne jetez plus vos cheveux à la poubelle, ils détiendraient des vertus antipollution.

Et si vos cheveux servaient pour la bonne cause au lieu de finir à la poubelle ? Leur pouvoir absorbant serait à la base d'une initiative responsable lancée par l'association "Coiffeurs Justes" et soutenue par de nombreux coiffeurs en France. Zoom sur cette B.A. écolo et facile d'accès !

Que vous les coupiez à la maison ou en salon, ne jetez plus vos cheveux à la poubelle et informez-en votre coiffeur. En effet, les cheveux détiennent un pouvoir dépolluant pour la mer. Ces derniers, une fois coupés et assemblés en boudins, sont capables d'absorber les hydrocarbures polluant les eaux. Une cause écologique qui tient au coeur de Thierry Gras, fondateur de l'association varoise pour le recyclage des cheveux Coiffeurs Justes. "Artisan Coiffeur depuis 32 ans, je connais parfaitement les enjeux de notre métier et notre impact sur l'environnement. Aujourd'hui plus que jamais, nous devons prendre conscience que chaque action peut changer le monde de demain. Depuis 2015, nous travaillons à la sensibilisation de toute une profession au recyclage des cheveux", peut-on lire sur le site de l'association.

4 600 salons français déjà engagés

Ainsi, Thierry Gras lance un appel au recyclage des cheveux qui ont des vertus lipophiles. Autrement dit, ils capturent le gras (donc les hydrocarbures tout comme ils absorbent votre sébum). "Sachant qu'un kilo de cheveux permet d'absorber jusqu'à huit litres d'hydrocarbures, les ports les utilisent en les plaçant à l'intérieur de boudins dépollueurs qu'ils installent ensuite autour des stations d'avitaillement en carburant ou dans les fonds de cales des bateaux", explique le fondateur à nos confrères du Parisien dans un article publié le 24 février 2021. Si cette action est possible, c'est grâce aux nombreux salons qui se sont joints à la cause. En effet, aujourd'hui, ce ne sont pas moins de 4 600 salons qui ont adhéré au projet. Et il semblerait que l'engouement grandisse. Chaque semaine, Thierry Gras parraine "entre 50 et 60 nouveaux adhérents" et reçoit "près d'une tonne et demie de cheveux, ce qui permet de créer près de 5 000 petits boudins dépollueurs de 300 grammes chacun", explique-t-il encore. Dans une vidéo publiée sur le site de l'association, on apprend également que le cheveu est fertilisant ou encore isolant. De quoi réfléchir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.