Carla Bruni : son alternative "sans risque" pour remplacer le Botox

Carla Bruni : son alternative "sans risque" pour remplacer le Botox
Carla Bruni-Sarkozy lors du photocall du défilé Haute-Couture printemps-été 2020 de Jean-Paul Gaultier au théâtre du Châtelet à Paris, le 22 janvier 2020.

Lors d'une interview accordée au Vanity Fair espagnol, la chanteuse et ex-mannequin Carla Bruni, alors en promotion de son nouvel album, s'est laissée aller à quelques confidences sur sa technique beauté pour entretenir sa peau touchée, comme toutes, par les signes de l'âge. Et le Botox n'est pas sa solution !

En pleine promotion de son album éponyme, Carla Bruni a accordé une interview exclusive à la version espagnole du Vanity Fair. Publiée le 16 mars 2021, cette entrevue a été l'occasion pour la femme de 53 ans de parler de sa musique, de revenir sur la polémique qui touche son mari, Nicolas Sarkozy, mais également de parler beauté puisqu'elle s'affiche fièrement en couverture du numéro d'avril. Questionné au sujet de la chirurgie esthétique, l'ex-mannequin a confié ne pas vouloir avoir recours au Botox et révèle son alternative moins risquée.

"Pas de crevaison, pas de risques"

"Le Botox n'est pas bon à mon âge, commence par expliquer l'interprète de Quelqu'un m'a dit. À 30 ans oui, mais à mon âge le problème n'est pas les rides, mais de tout garder à sa place (rires). Vous pouvez mettre du Botox partout, ce qui tombe, tombe." Et de conclure sur le sujet, visiblement peu fan des injections : "En fait, le Botox aggrave les choses." Elle, qui explique que la beauté réside dans le charme de chacun, a tout de même dévoilé son secret : "Ce que j'aime, ce que je me fais, ce sont les traitements au laser" faisant appel à des techniques utilisant des ultrasons, le Fraxel ou encore la radiothérapie. Ainsi, "pas de crevaison, pas de risques", s'exclame la chanteuse avant d'expliquer : "Ce sont des machines qui stimulent le derme et l'épiderme et vous donnent un aspect naturel." Et de conclure : "Si vous me dites qu'avec un certain traitement, tout ira bien, je le ferai. La seule chose qui me fait peur, c'est que ça tourne mal. (...) Parce que c'est pour toujours."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.