Carla Bruni : "Ma beauté est partie, j'en pleure tous les jours"

Carla Bruni : "Ma beauté est partie, j'en pleure tous les jours"
Carla Bruni-Sarkozy lors du 71e Festival de Cannes, le 13 mai 2018.

Azza Kamaria

On dit souvent que la beauté s'estompe mais que le charme, lui, reste. Carla Bruni a la chance de jouir de ces deux attributs, néanmoins, dans un podcast diffusé sur France Culture, l'ex-Première dame a confié regretter sa beauté d'antan.

Aujourd'hui âgée de 51 ans, Carla Bruni est un des plus grands top model de tous les temps aux côtés de Kate Moss, Claudia Schiffer ou encore Inès de la Fressange. Dans les années 1990, sa beauté atypique et sa silhouette longiligne lui ont permis d'accéder aux podiums des défilés ainsi qu'aux couvertures des magazines les plus prestigieux. Dans un podcast en cinq parties diffusé sur France Culture, le 18 février 2019, Carla Bruni est revenue sur sa vie et notamment sur le temps qui passe et ses effets.

"Ma beauté est partie, j'en pleure tous les jours"

"Je ne me trouvais pas particulièrement belle et c'est pour ça que je cherchais tous les regards", confie Carla Bruni. "Ma beauté me déconcerte parce que je ne la vois pas beaucoup. Elle m'a tellement servi, elle doit exister quelque part. Elle m'a donné un beau métier, elle m'a donné la possibilité d'être célèbre, mais maintenant, c'est comme une cause perdue, une peau de chagrin", poursuit la chanteuse avant de conclure : "Maintenant, ma beauté est partie, j'en pleure tous les jours ! Le pouvoir qu'on lui a accordé ne m'a pas étouffée et il me manque."

Bien que ses jeunes jours lui manquent, Carla Bruni est prête à vivre avec son temps et à accepter le fait de prendre de l'âge. "Je trouve que c'est très dur de vieillir. Passer sa vie à essayer de garder l'apparence d'une jeune femme et y parvenir même parfois. Pour moi, c'est l'incarnation du pathétique", explique-t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.