Camille Cerf : "Je suis une ancienne Miss mais j'ai un corps normal"

Camille Cerf : "Je suis une ancienne Miss mais j'ai un corps normal"
Camille Cerf à la soirée de lancement de la nouvelle montre "Iconic Link Daniel Wellington" à Paris, le 10 octobre 2019.

Lors d'une interview accordée au magazine Gala, samedi 19 décembre 2020, Camille Cerf a évoqué son rapport à la beauté. Pour Miss France 2015, il reste essentiel que les femmes s'acceptent comme elles sont vraiment.

Grâce à sa collection pour la marque de lingerie Pomm'Poire, Camille Cerf souhaite apporter sa pierre à l'édifice afin de promouvoir davantage de diversité dans le monde de la mode. C'est pourquoi la sublime créatrice de 26 ans a décidé de ne pas avoir recours aux retouches pour ses campagnes publicitaires, tout en choisissant des mannequins de tailles différentes. Ce qui l'a imposée comme l'une des figures emblématiques du body positivisme en France. "Dans la démarche, je trouvais important que moi aussi, je pose avec les égéries de ma collection, qui n'ont pas un corps parfait. (...) Je suis une ancienne Miss mais j'ai un corps normal. Il faut s'accepter comme on est, c'est important de le dire, surtout aux jeunes femmes. On est toutes belles malgré nos défauts", a-t-elle expliqué à Gala, ce samedi 19 décembre.

"J'essaie de rester toujours positive"

Dans la foulée, Camille Cerf a donné son astuce pour se sentir mieux lorsqu'elle ne ne se sent pas au top. "Pour ne pas se sentir accablée par son physique, il faut se concentrer sur ce qu'on dégage. Le charisme et l'aura, ce n'est pas inné, ça se travaille, si on dégage de la bonne humeur et de la confiance en soi, ça marche. Mon moteur à moi : l'envie de faire plaisir aux gens. Il faut apprendre à s'aimer et avoir confiance en soi. Avoir envie c'est déjà une bonne étape. Se concentrer sur nos qualités et minimiser les défauts. (...) J'essaie de rester toujours positive, de me concentrer sur ce qui fait que je suis quelqu'un de bien", a-t-elle affirmé.

Et la meilleure amie d' Iris Mittenaere de conclure en évoquant son combat pour plus de diversité : "Ça me rend folle quand on me contacte pour être 'la femme ronde' sur une émission. Je mesure 1,80m, j'ai des courbes mais je suis mince, C'est être totalement déconnecté de la réalité que de me ranger parmi les rondes. C'est pour cela que je veux apporter ma pierre à l'édifice avec Pomm'poire. Dans la dernière campagne, les trois filles rondes qui posent avec moi ont été ensuite repérées par des agences de mannequin qui ne savent pas encore où chercher d'autres exemples de beauté. Les lignes bougent mais cela prend du temps."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.